brightness_4
 

SERVICES D’HÉBERGEMENT ET DE RESTAURATION (SECTEUR 72)

Les intelligences multiples des personnes... ce qu’il faut premièrement savoir ?

 
12 juillet 2023 | Par Christian Latour | Chasseur de connaissances | Mérici Collégial Privé

LES MULTIPLES INTELLIGENCES

Laquelle (ou lesquelles) de vos multiples intelligences personnelles devez-vous améliorer pour devenir un gestionnaire super performant ?

L’INTELLIGENCE (la capacité de compréhension, d’imagination, de jugement)

Par définition l’intelligence est la faculté de comprendre, de connaître, de saisir par la pensée.

Le dictionnaire en ligne Antidote, définis l’intelligence comme étant l’aptitude d’un être vivant à s’adapter à une situation nouvelle, à comprendre et à résoudre certaines difficultés, à donner un sens aux choses qui l’entourent, à agir avec discernement.

« Il est remarquable de constater à quel point nous gagnons davantage en essayant simplement de ne pas être stupides plutôt qu’en tentant d’être très intelligents. » — Charlie Munger, vice-président, Berkshire Hathaway (rapport annuel de Berkshire Hathaway, mai 2007)

« L’intelligence est la capacité humaine de posséder des connaissances, de penser et de générer des idées, de s’adapter à une situation, de choisir des moyens d’action en fonction des circonstances. Elle est étroitement liée à la capacité de penser au-delà de l’évidence et à la capacité d’innover. » — Kotler et al. (2020, p. 107)

« L’ère dans laquelle nous sommes entrés, née de l’ère de l’information, est l’ère de l’intelligence. » — Tony Buzan et Chris Griffiths (2020, p. XIX)

LES 9 TYPES D’INTELLIGENCES IDENTIFIÉES PAR HOWARD GARDNER [1] [2]

1. L’intelligence verbo-linguistique selon Mélanie Poupette Cloutier

« Cette intelligence touche tout ce qui a trait au langage, écrit ou oral, et est donc régulièrement employée dans la vie courante. Elle rejoint l’aptitude à penser, avec des mots et à utiliser sa langue, maternelle ou autre, pour partager et exprimer des idées parfois complexes. »

« Cette intelligence est utile pour communiquer, mais aussi pour résoudre des problèmes et créer. Les écrivains en sont bien sûr dotés, mais aussi les journalistes, les traducteurs, les professeurs et les avocats pour ne nommer que ceux-ci. »

L’intelligence verbo-linguistique selon Gérald Vignaud

« L’intelligence verbo-linguistique est cette capacité à manier facilement les mots et à exprimer des idées complexes. On la retrouve évidemment très souvent chez les personnes qui manipulent le langage - à l’oral ou à l’écrit - tels que les écrivains, les interprètes, les politiques, les avocats ou encore les commerciaux. »

« Avec l’intelligence logico-mathématique, elle est celle qui est la plus enseignée et mise en avant à l’école. Et tout comme elle, elle se mesure à l’aide de test de QI. »

L’intelligence verbale selon Danielle Choquette

« Aimer lire, écrire, parler, faire des mots croisés, des jeux de mots, apprendre une langue étrangère, tout cela révèle une forte composante de cette forme d’intelligence. »

« Si vous aimez raconter des histoires et en lire, si vous prenez plaisir aux discussions et aux conversations, si vous exprimez votre pensée avec aisance, vous voilà verbalement intelligent. C’est valorisé à l’école. »

2. L’intelligence logico-mathématique selon Mélanie Poupette Cloutier

« Les personnes qui ont une intelligence logico-mathématique développée possèdent la capacité de penser de manière abstraite et de calculer, de mesurer, mais aussi de faire preuve de logique. Si vous n’étiez pas bons à l’école pour résoudre des problèmes mathématiques, ça ne veut pas dire que vous ne détenez pas la capacité à faire des liens logiques spontanément. Cette intelligence est somme toute reliée à la capacité d’analyser les causes et les conséquences d’un phénomène et d’expliquer le pourquoi des choses. »

« Les personnes qui en sont dotées aiment souvent les chiffres, l’analyse et le raisonnement. On retrouve cette intelligence dans une panoplie de métiers, notamment chez les programmeurs, les scientifiques, les ingénieurs et les électriciens. »

L’intelligence logico-mathématique selon Gérald Vignaud

« Les personnes dotées d’une intelligence logico-mathématique développée possèdent la capacité de calculer, de mesurer, de faire preuve de logique et de résoudre des problèmes mathématiques et scientifiques. Ces personnes ont tendance à catégoriser les choses, que ce soient des objets, des concepts ou des personnes. Elles aiment les chiffres et savent généralement analyser les causes et les conséquences d’un phénomène ou d’une action et sont capables d’en expliquer le pourquoi. »

« Les personnes qui développent ce type d’intelligence adorent les jeux de stratégie et/ou de déduction genre échec, jeu de Go, puzzle, casse-têtes. Toutes les personnes qui ont embrassé des carrières scientifiques ont évidemment un développement de l’intelligence logico-mathématique très avancé. »

L’intelligence logico-mathématique selon Danielle Choquette

« Aimez-vous savoir comment fonctionnent les choses ? Aimez-vous compter, résoudre des problèmes mathématiques, les échecs, les dames et les jeux de stratégie ? Alors, vous avez un esprit mathématique. Vous aimez classer les choses par catégorie, créer un ordre (même quand on n’est pas trop sûr qu’il y en a un), vous voyez clairement les causes des événements, alors sachez que tout cela révèle une intelligence logico-mathématique. Être fort en ces domaines favorise la réussite scolaire et souvent financière. »

3. L’intelligence corporelle kinesthésique selon Mélanie Poupette Cloutier

« Ce type d’intelligence, vous l’aurez compris, est liée aux habiletés physiques ou à utiliser son corps. On retrouve notamment cette intelligence chez les athlètes, les danseurs, mais aussi les chirurgiens ou des gens qui emploient leur corps pour réaliser ou maximiser une action ou un mouvement. »

« Pensez-y, l’agilité et la coordination sont utiles dans bien des domaines et demandent une compréhension, ainsi qu’une appréhension des conséquences de chaque mouvement. »

L’intelligence corporelle kinesthésique selon Gérald Vignaud

« Particulièrement utilisée par les sportifs de haut niveau ou de nombreuses professions telles que les danseurs, les artisans ou encore les chirurgiens, l’intelligence corporelle kinesthésique est la capacité d’utiliser son corps pour exprimer une idée, un sentiment ou réaliser une activité physique donnée. »

« À un joueur de basket, elle permet par exemple de calculer la hauteur, la force et l’effet du lancer au panier. Le cerveau anticipe le point d’arrivée du ballon et met en branle une série de mouvements pour résoudre le problème. »

« La présence d’un potentiel intellectuel à ce niveau est incontestablement démontrée par les possibilités de création et d’expression de ses émotions par le corps. »

L’intelligence corporelle selon Danielle Choquette

« Pour cette forme d’intelligence, on utilise aussi le mot “kinesthésique”, qui signifie une sensibilité et une conscience du corps et des mouvements. Quand on apprend facilement en bougeant, on est kinesthésique. La plupart des personnes kinesthésiques sont sportives. Vous bougez sans arrêt (on vous l’a beaucoup dit), vous aimez courir, vous êtes toujours prêt à vous mettre en mouvement ? »

« Alors, vous avez une intelligence corporelle. C’est aussi vrai si vous aimez coudre ou faire de la menuiserie, donc si vous êtes manuel, et si vous imitez les gens avec un certain talent. Il est certain que cette tentation de bouger est parfois dure à vivre sur les bancs d’école ou dans un bureau. »

4. L’intelligence spatiale (et visuelle) selon Mélanie Poupette Cloutier

« Cette intelligence retrouvée fréquemment chez les artistes est caractérisée par la capacité à mémoriser et visualiser des images. »

« L’intelligence spatiale permet ainsi de se faire une représentation mentale du monde et de se repérer dans l’espace, une capacité qui s’avère fort pratique dans bien des domaines, comme l’architecture, la direction photographique ou même la conception de jeux vidéo. »

L’intelligence spatiale selon Gérald Vignaud

« L’intelligence spatiale permet de développer mentalement une représentation spatiale du monde et des choses. Pour voyager en forêt, les Amérindiens, utilisent une représentation mentale de celle-ci. »

« Grâce à de nombreux points de repère tels que des cours d’eau, des lacs, des types de végétation ou des montagnes, ils visualisent et mettent en perspective une carte mentale précise qui leur permet de se déplacer. »

« L’utilisation de cette intelligence est exigée par tous les types d’activité qui demandent une forme de création dans le domaine visio-spatial. Les géographes, les peintres, les dessinateurs de mode, les photographes, les caméramans, les architectes, les dessinateurs industriels, les pilotes d’hélicoptères, les adeptes de courses d’orientations, les chirurgiens, les dentistes ou encore les radiologues se doivent de posséder une certaine aisance de ce potentiel intellectuel. »

L’intelligence visuelle et spatiale selon Danielle Choquette

« Aimez-vous les casse-têtes, les dessins, les peintures, les sculptures, les diagrammes et les croquis ? Aimez-vous le cinéma, les images et toutes les représentations visuelles ? En tirez-vous un plaisir doux ? Eh bien, vous êtes spatialement et visuellement intelligent. Vous visualisez facilement les choses dans votre tête, vous aimez contempler une église, un musée, un lieu magnifique que les hommes ont construits. Tout cela fait partie de l’intelligence spatiale et visuelle. »

5 L’intelligence interpersonnelle

L’intelligence interpersonnelle est (selon l’OQLF) la capacité de comprendre les autres et d’entretenir des échanges avec eux.

L’intelligence interpersonnelle et l’un des deux volets de l’intelligence émotionnelle, l’autre étant l’intelligence intrapersonnelle.

L’intelligence interpersonnelle selon Mélanie Poupette Cloutier

« Les personnes qui ont beaucoup d’empathie sont dotées de cette intelligence. Elle permet d’identifier et de comprendre ce que les autres vivent et permet à un individu d’agir et de réagir de manière adaptée. L’intelligence interpersonnelle (ou sociale) fait ainsi appel à la coopération, la tolérance et le discernement. Elle permet également de détecter les intentions d’autrui sans qu’elles soient exprimées clairement. »

« Les personnes qui ont ce type d’intelligence font notamment d’excellents travailleurs sociaux, enseignants, commerçants et médiateurs. »

L’intelligence interpersonnelle selon Gérald Vignaud

« Cette forme d’intelligence particulière apporte une empathie qui permet une vraie compréhension de l’autre. Aussi appelé Quotient Emotionnel, l’intelligence interpersonnelle permet donc à une personne qui la possède d’agir et de réagir avec les autres de façon correcte et adaptée. Elle permet de saisir les différents caractères, les nuances de tempérament, les relations entre deux personnes. »

« Cette intelligence permet de résoudre des problèmes liés à nos relations avec les autres. Elle nous permet de les comprendre et de développer des solutions efficaces pour les aider. Les personnalités charismatiques ont toutes une intelligence interpersonnelle très élevée. Souvent, on retrouve ce type d’intelligence chez les enseignants, les commerçants, les managers d’équipe, les politiciens ou encore les guides spirituels. »

« Les individus qui possèdent à la fois l’intelligence interpersonnelle et l’intelligence verbo-linguistique deviennent très souvent des experts en manipulation humaine. Et, selon le type de personne, pour le meilleur ou pour le pire… »

L’intelligence interpersonnelle selon Danielle Choquette

« C’est l’intelligence des politiciens (qui sont bons), des psys et de tous les gens attentifs aux autres. On coopère bien quand on a une forte composante de cette intelligence, on maintient ses relations, on peut négocier, concilier, guider les autres, voire les mener. Si vous êtes facilement ému par ce que les gens vivent et si vous croyez en votre for intérieur que ce qui compte vraiment, ce sont les relations qu’on établit entre nous, alors vous êtes fort en intelligence interpersonnelle. »

6. L’intelligence musicale rythmique selon Mélanie Poupette Cloutier

« Ce type d’intelligence est caractérisée par la capacité à apprendre le langage musical, ainsi qu’à penser en rythmes et en mélodies. Elle permet aussi de distinguer et d’apprécier les subtilités de la musique. »

« Évidemment, ce type d’intelligence ou de sensibilité est retrouvé chez les musiciens, mais aussi chez tous ceux qui travaillent de près ou de loin avec la musique et le son. »

L’intelligence musicale et rythmique selon Gérald Vignaud

« Aussi dénommée comme ‘‘avoir une bonne oreille’’, l’intelligence musicale est l’aptitude à penser en rythme et en mélodies. Elle permet de reconnaître des modèles musicaux, de les interpréter et d’en créer de nouveaux. »

« Sans surprise, c’est parmi les musiciens de toutes les époques que l’on trouve le plus grand nombre d’individus ayant développé cette structure d’intelligence. »

L’intelligence musicale selon Danielle Choquette

« Les sons vous appellent-ils ? Vous aimez la musique, vous vous souvenez des mélodies, vous jouez ou avez joué d’un instrument, vous adorez votre nouvelle table tournante et entendre vos chansons préférées est une joie profonde pour vous, alors vous êtes musicalement intelligent. Être chanteur, musicien, “disc jockey”, voilà le bonheur sur Terre. »

7. L’intelligence intrapersonnelle

L’intelligence intrapersonnelle est (selon l’OQLF) la capacité d’introspection conduisant à une meilleure connaissance de soi-même et à l’utilisation de cette connaissance, avec justesse, dans l’action face à une situation donnée.

L’intelligence intrapersonnelle est l’un des deux volets de l’intelligence émotionnelle, l’autre étant l’intelligence interpersonnelle.

L’intelligence intrapersonnelle selon Mélanie Poupette Cloutier

« L’intelligence intrapersonnelle est centrée sur l’intérieur et la connaissance de soi. Détenant la capacité à décrypter ses propres émotions, c’est l’intelligence de l’introspection et de la psychologie analytique. Ces personnes sont également dotées de capacité d’éprouver une vaste gamme de sentiments et de réfléchir sur leurs actions. Cette intelligence sert entre autres à se connaître, orienter sa propre vie et évoluer. »

L’intelligence intra-personnelle selon Gérald Vignaud

« L’intelligence intra-personnelle, c’est l’introspection, la psychologie analytique et la connaissance de soi. Il s’agit de sa capacité à décrypter ses propres émotions, à rester ouvert à ses besoins et à ses désirs. Cette forme d’intelligence permet de se former une représentation de soi qui peut être utilisée pour mieux gérer sa vie. »

« Les personnes qui développent ce type d’intelligence peuvent parfois - mais pas systématiquement - apparaître aux yeux de leur entourage comme introverties ou égocentriques. »

L’intelligence intrapersonnelle selon Danielle Choquette

« Quand on est “intrapersonnellement” intelligent, on excelle à s’organiser. On connaît ses processus d’apprentissage, on analyse ses forces et ses faiblesses avec justesse, on est au clair avec ses peurs et ses émotions. Les gens qui planifient bien leur vie et leur avenir possèdent ce type d’intelligence. Si vous atteignez vos objectifs, si vous appréciez la solitude (votre compagnie), vous possédez cette intelligence. »

8. L’intelligence naturaliste selon Mélanie Poupette Cloutier

« Ceux qui sont pourvus d’intelligence naturaliste aiment observer la nature et les choses qui les entourent. Ils et elles détiennent aussi souvent une facilité à apprendre, classer et différencier les choses en catégories. C’est aussi la capacité d’apprécier et de se montrer sensible à la nature et au vivant. »

« Ces personnes se passionnent souvent pour l’environnement et les choses concrètes et observables. Les zoologistes, les botanistes, les jardiniers et les vétérinaires comptent parmi ceux qui présentent ce type d’intelligence. »

L’intelligence naturaliste-écologique selon Gérald Vignaud

« Très sollicitée chez les zoologistes, les botanistes ou même les archéologues, l’intelligence naturaliste-écologique offre une sensibilité particulière au vivant et permet de comprendre l’environnement dans lequel l’homme évolue. Elle développe la capacité à aimer et à reconnaître la faune, la flore et le monde minéral. »

« Les personnes pourvues d’une forte intelligence naturaliste-écologique perçoivent généralement les plantes et les animaux comme des êtres à part entière pour lesquels ils éprouvent un profond respect. »

« Les personnes qui développent cette sorte d’intelligence possèdent généralement un niveau de conscience beaucoup plus élevé. »

L’intelligence naturaliste selon Danielle Choquette

« Quand on aime les animaux, les fleurs, les plantes, les roches, les montagnes, l’eau et qu’on se consacre à la connaissance de la nature, on possède ce type d’intelligence. Lorsque Howard Gardner a pensé à cette théorie des intelligences multiples en 1983, il a oublié cette forme d’intelligence. L’idée lui en est venue plus tard, en 1996. Évidemment, les gens qui s’intéressent au rôle de l’environnement sont forts en cette matière. »

9. L’intelligence existentielle selon Mélanie Poupette Cloutier

« Bien que Gardner ne considérât pas cette intelligence comme une intelligence à part entière, elle n’en demeure pas moins pertinente. Cette intelligence, qui est celle des penseurs et des philosophes, pousse les gens à se questionner sur le sens et l’origine des choses. Elle peut autant servir dans les débats moraux, que dans la vie de tous les jours. »

L’intelligence existentielle selon Gérald Vignaud

« Aussi appelée intelligence spirituelle, l’intelligence existentielle est définie par son aptitude à se questionner sur l’origine et le sens des choses. »

« Une personne qui cultive cette intelligence spirituelle s’intéresse souvent à des choses telles que la philosophie ou les mathématiques. Elle aura une attirance prononcée pour l’infiniment grand et/ou l’infiniment petit. Elle voit sa vie comme ayant un sens, une mission qu’elle se doit de chercher, de découvrir et d’accomplir. Elle ressent le monde comme un tout où chaque être et chaque chose sont interconnectés dans le temps et dans l’espace. »

« Parmi les personnes qui développent à un haut niveau cette intelligence, on trouve celles aux niveaux de conscience les plus élevés. »

L’intelligence financière... une 10e forme d’intelligence selon Gérald Vignaud fondateur de DIFFERENT.LAND ?

« Enfin, il est à noter que beaucoup accordent une place pour une 10e forme d’intelligence : l’intelligence financière. »

« L’intelligence financière est cette capacité à comprendre, à gérer et à faire de l’argent. Elle est notamment développée par ces personnes qui n’ont aucune croyance limitative par rapport à l’argent et ont intégré dans leurs vies et leurs affaires les notions de gestion & d’investissements, d’actifs & de passifs, de court & long terme. »

La conclusion de Gérald Vignaud de DIFFERENT.LAND

« Chaque forme d’intelligence à de la valeur »

« Même si elles ne sont pas toutes valorisées au même niveau - ni même parfois reconnues - toutes ces variétés d’intelligences apparaissent néanmoins comme indispensables et complémentaires les unes des autres. »

« À la lueur de cette analyse, il paraît donc inapproprié de juger un individu, notamment un enfant, uniquement sur sa capacité à se développer dans tel ou tel domaine. Il peut en effet être très mauvais dans une spécialité et devenir un génie dans une autre. »

« Nous possédons tous un peu de chacune de ces différentes intelligences. Pour des raisons innées (ce que certains appellent le talent) ou d’autres liées à notre environnement et au travail, il apparaît que chacun d’entre nous est différent et développe certaines structures d’intelligence plus que d’autres. »

À LIRE ATTENTIVEMENT [3]

Un site intéressant qui fait le lien entre ces intelligences multiples et les métiers :

MÉDIAGRAPHIE

Manuel de gestion-réflexion / Christian Latour

Pour communiquer avec Christian Latour 😎

• Sur Facebook : Christian Latour
• Sur Twitter : @Christian Latour
• Sur LinkedIn : Christian Latour, MBA

f i i
© VRTKL.media (9405-7759 Québec inc.) 2012-2024 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).