brightness_4
brightness_4
PUBLICITÉ

En bref...

Le temps des sucres reconnu « patrimoine immatériel » link
16 avril 2021

La ministre de la Culture et des Communications Nathalie Roy a désigné les traditions du temps des sucres en tant qu’éléments du patrimoine immatériel du Québec, en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel. Cette annonce, qui vient reconnaître l’apport de l’industrie à l’économie québécoise et l’importance de cette tradition dans l’identité culturelle, est saluée par les Producteurs et productrices acéricoles du Québec (PPAQ), qui en 2015 demandaient déjà cette désignation officielle auprès de la ministre de la Culture et des Communications de l’époque.

« L’amour que les Québécois portent aux acériculteurs et aux produits d’érable n’est plus à prouver. Les dernières semaines ont d’ailleurs fait place à un immense élan de générosité envers les érablières et les cabanes à sucre, indique Serge Beaulieu, président des PPAQ, dans un communiqué. L’acériculture est également importante pour l’économie d’ici puisqu’elle représente 11 300 producteurs acéricoles, plus de 10 000 emplois à temps plein et une contribution de 800 millions $ au produit intérieur brut canadien. »

Les HRI s’illustrent au Gala du mérite touristique de la Côte-Nord link
15 avril 2021

Tourisme Côte-Nord a tenu une édition virtuelle du Gala du mérite touristique de la Côte-Nord devant plus de 200 spectateurs, entreprises candidates, acteurs de l’industrie touristique de la région et amoureux de la Côte-Nord. Au total, 15 prix ont été remis par le jury, en plus du prix coup de cœur du public pour lequel le grand public a pu voter. Station Uapishka a notamment décroché le prix Hébergement, et le Restaurant Le Bateau a remporté les prix Restauration et Éditions Nordiques.

« La pandémie de COVID-19 a causé de grands remous dans l’industrie touristique régionale. Elle nous a plongés dans une grande incertitude, mais a également mis en évidence la créativité et le leadership des entreprises touristiques nord-côtières, a indiqué le directeur général de Tourisme Côte-Nord, Paul Lavoie, dans un communiqué. C’est une grande fierté pour nous de souligner les efforts et les réussites de nos membres dans une période trouble, mais aussi pleine de promesses pour la région. »

Hôtellerie : Lancement de la 10e ronde de négociation coordonnée link
14 avril 2021

Le responsable politique du secteur Tourisme à la Fédération du commerce (FC-CSN), Michel Valiquette, tiendra un point de presse virtuel ce mercredi afin de marquer le coup de départ de la négociation coordonnée de l’hôtellerie de 2021. Retardée d’un an en raison de la pandémie de COVID-19, cette 10e ronde de négociation coordonnée regroupe 26 syndicats représentant plus de 2 000 professionnels de l’hôtellerie actifs dans les régions de la Capitale-Nationale, de l’Estrie et du Grand Montréal. Cliquez ici pour vous inscrire.

Burger King lance son burger à base de plantes link
12 avril 2021

Après un lancement aux États-Unis en 2019 et en Ontario le mois dernier, Burger King a mis lundi la galette Impossible Foods dans tous ses menus au Canada avec le Whopper Impossible. Ce burger est composé comme le Whopper classique (galette grillée à la flamme garnie de tomates et oignons, laitue, mayonnaise, ketchup et cornichons sur un pain aux graines de sésame grillées), à la différence que la galette est faite à partir de plantes. « Nous savons que les consommateurs canadiens recherchent plus de choix dans leur menu, et que l’intérêt pour les aliments à base de plantes est à la hausse », a indiqué Matt Wright, le directeur général de Burger King Canada, dans un communiqué.

« Notre mission est de vendre les produits ImpossibleMC où la viande animale traditionnelle est vendue aujourd’hui, et en sa qualité de deuxième plus importante chaîne de hamburgers de restauration rapide au monde, Burger King pourra jouer un rôle immense dans l’accomplissement de cette mission, affirme Dennis Woodside, président de la société Impossible Foods. Le Whopper Impossible a connu un grand succès en Ontario jusqu’ici, et nous sommes ravis d’étendre sa disponibilité à l’échelle nationale. »

Le Grand Marché de Québec accueille la Grande Corvée des Chefs link
12 avril 2021

La Grande Corvée des chefs de Québec, qui a lieu les 13, 14 et 15 avril, s’inscrit dans le programme des Cuisines Solidaires de la Tablée des Chefs, lancé en 2020 afin de venir en aide aux banques alimentaires durant la pandémie. Cette année, 12 000 portions de boulettes de veau accompagnées de sauce tomate et de légumes seront produites dans la cuisine de La Tablée des Chefs par des chefs de Québec et distribuées à des organismes d’aide alimentaire de la région. Cet événement vise aussi à inclure la relève dans la chaîne de solidarité des Cuisines Solidaires. En effet, une douzaine d’étudiants s’impliqueront, dont quatre étudiantes en formation d’aide-cuisinière.

Durant les trois journées de la corvée, 15 chefs seront réunis en cuisine : Frédéric Cyr du Château Frontenac, Nikolas Couture de chez Louise Taverne & Bar à vin, François Hugues du St-Amour, Emeline Péro des Botanistes, Benoit Lacourse du Cendrillon, Alexanne Grenier du Torii Izakaya, Rémi Harvey du Quarante7, Dominic Jacques du restaurant Chez Rioux & Pettigrew, Sébastien Laframboise du MC Lounge, Claudine Hasty du Grain de folie, Stéphane Renaud de l’entreprise Service alimentaire Gordon, Benoît Poliquin de l’Albacore, Maxime Moreau chef à la résidence de la Consule générale de France à Québec et Charles Couture du Hobbit accompagneront Caroline Langlois-Parisé, chef-maison de La Tablée des Chefs.

Nouveau directeur de l’hébergement à l’Estérel Resort link
9 avril 2021

L’Estérel Resort a nommé Jules-Aimé Agbemebia directeur de l’hébergement, en remplacement de Cynthia Miron, dorénavant directrice des opérations. Il assurera le bon fonctionnement opérationnel de l’hébergement des deux hôtels du resort. Fort de 25 années d’expérience en gestion hôtelière, M. Agbemebia a occupé de nombreux postes entre autres au développement des affaires et à la direction des opérations, de l’hébergement et de l’expérience client, notamment pour Marriott Mont-Tremblant et Sheraton Aéroport de Montréal.

« Je suis un passionné de villégiature et Estérel Resort est vraiment un endroit de rêve. Ici, on est en communion avec la nature, et pour moi c’est un retour à mes premières amours, a commenté M. Agbemebia. Toutefois, j’ai une pensée particulière pour tous les collègues de l’industrie qui sont encore à la maison. Je tiens à leur souhaiter beaucoup de courage d’ici à ce que la situation revienne à la normale. »

Les restaurateurs ontariens réclament 100 millions $ pour la refermeture link
8 avril 2021

Les restaurateurs d’Ontario demandent au gouvernement de s’occuper de la facture de 100 millions $ que coûtera, selon eux, la fermeture soudaine annoncée la semaine dernière des salles à manger et des terrasses. L’organisme Restaurants Canada et l’Association ontarienne des restaurants, hôtels et motels citent par exemple le gaspillage de nourriture, les frais de personnel et le montage puis le démontage des terrasses.

Dans une lettre ouverte au premier ministre Doug Ford, les organismes indiquent que le fardeau financier pourrait être allégé en offrant un financement supplémentaire via la Subvention ontarienne pour le soutien aux petites entreprises. Ils suggèrent également au gouvernement de créer un programme spécifique au secteur de la restauration pour couvrir les coûts de réouverture-fermeture. Ils proposent aussi d’étendre les programmes de taxe foncière et de remise sur les frais fixes liés à l’énergie, et de mettre immédiatement fin à la « taxe » de 6 % que les restaurateurs doivent payer pour les bouteilles achetées à la Régie des alcools de l’Ontario. Les restaurateurs demandent également au gouvernement de permettre les repas en terrasse.

(Avec La Presse Canadienne)

Des résidents du CHSLD Herron concluent une entente à l’amiable link
7 avril 2021

Les résidents du CHSLD Herron, un établissement de Dorval qui a connu 47 décès durant la première vague de la pandémie, ont conclu une entente à l’amiable de 5,5 millions $ avec la direction de la résidence. L’avocat des plaignants de l’action collective, Arthur Wechsler, a indiqué que l’entente avait été conclue sans reconnaissance de responsabilité de la part des défendeurs ou de leur compagnie d’assurance, qui a accepté de fournir une indemnisation. Le montant sera partagé à la succession des résidents décédés ainsi qu’aux résidents qui étaient présents pendant la première vague et qui ont survécu.

M. Wechsler a déclaré que la pandémie avait amplifié une condition déjà existante qui faisait l’objet de la poursuite, qui alléguait que le foyer de soins de longue durée avait agi de manière imprudente et montré un mépris pour ses résidents et leur sécurité. L’an dernier, les propriétaires de Herron, le groupe Katasa de Gatineau, ont annoncé la fermeture de l’installation, qui fera l’objet d’une enquête du coroner cet automne. Il y avait environ 134 résidents dans l’établissement en avril 2020 lorsque l’action collective a été déposée. La poursuite incluait les gens s’étant trouvés à la résidence entre le 13 mars et le 31 mai 2020, date à laquelle la province a repris la gestion de l’établissement.

(Avec La Presse Canadienne)

La restauration et l’hébergement ont eu la plus forte perte d’emplois en 2020 link
6 avril 2021

Le dépenses touristiques au Canada ont diminué de près de la moitié en 2020, une année désastreuse qui s’est terminée sur une baisse de 3,3 % du produit intérieur brut de cette industrie au quatrième trimestre, a indiqué Statistique Canada. L’industrie du tourisme a été à la traîne de l’économie globale, qui a augmenté de 2,3 % au quatrième trimestre et a diminué de 5,4 % en 2020. Les emplois dans le tourisme ont chuté de 28,7 % en 2020, la majeure partie de la baisse ayant eu lieu au deuxième trimestre. Dans ce secteur, les services de restauration et l’hébergement ont enregistré les plus fortes pertes d’emplois avec des baisses de 32,3 % et 35,2 %.

En 2020, la part du tourisme intérieur dans les dépenses touristiques totales au Canada est passée à 92,7 %, contre 78,4 % en 2019, conséquence des restrictions sur les voyages internationaux. Au quatrième trimestre, les dépenses touristiques intérieures des Canadiens ont diminué de 3,4 %. Une augmentation de 18,5 % des dépenses pour le transport aérien de passagers a contrebalancé en partie la baisse des dépenses pour les services de restauration et le carburant pour véhicules.

(Avec La Presse Canadienne)

Benny&Co. lance la Grande collecte dans ses restaurants link
1er avril 2021

La Fondation Benny&Co. lance sa Grande collecte du 1er au 18 avril dans tous les restaurants Benny&Co. Les dons amassés seront remis à la Fondation Papillon, qui offre des séjours au Camp Papillon, un camp dans Lanaudière adapté aux enfants ayant une déficience ou une limitation. Le coût moyen d’un séjour est de 1 500 $ et l’apport de la Grande collecte est significatif dans la poursuite de leur offre de services. Les ambassadeurs de la campagne, Mathieu Gratton et son fils, du Monde de Benjamin, invitent les clients de Benny&Co. à faire un don en succursale ou en ligne, afin de parrainer le séjour d’un enfant.

« Benny&Co. est une entreprise familiale qui se dévoue et qui est présente pour la jeunesse et les familles, a indiqué Yves Benny, président de la Fondation Benny&Co. Les besoins sont immenses et les ressources sont limitées pour la cause des enfants. Nous sommes fiers de pouvoir faire notre part en leur offrant un moment de répit et de permettre à leurs parents ou à leurs proches aidants de refaire le plein d’énergie. » La Fondation Benny&Co. a déjà remis 30 000 $ grâce aux franchisés Benny&Co.

(Avec communiqué)

f t i i
© HRI 2012-2021 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).
un