Économie d’énergie : Une cuisine efficace en vaut deux

Deuxième partie

3 octobre 2007

Dans le dernier numéro, nous avons abordé l’économie d’énergie sous les aspects de la consommation d’énergie, de la cuisson des aliments, de la hotte de ventilation ainsi que de la réfrigération et de la congélation. Dans cet article, les thèmes de l’éclairage, des machines à glace, de la laverie et du gestionnaire d’énergie seront présentés.


Conseil

Les indicateurs de sortie utilisent une ampoule de 30 W au total qui possède une durée de vie de 2000 h. Le remplacement de cette ampoule par une barre DEL de 1,9 W, dont la durée de vie est de 100 000 h, permet un retour sur investissement d’environ un an.

Éclairage

Dans la restauration, l’éclairage est requis pendant de longues heures afin de créer une atmosphère chaleureuse en plus de mettre en valeur la présentation des aliments. Afin d’économiser l’énergie utilisée pour cet éclairage, on privilégiera les ampoules fluorescentes compactes dans les chambres froides et les hottes de ventilation. Chacune des ces ampoules permet une économie de 250 kWh [3] ou de 20 $ par année. Ailleurs dans la cuisine, le remplacement des ampoules T-12 par des tubes fluorescents T-8 avec ballasts électroniques offre une économie de 19 kWh [4] par année par pied linéaire. Ainsi, un ballast de deux lampes de 8 pieds (2,4 mètres) permet de réaliser des économies de 304 kWh ou de 25 $ par année.

Machines à glaces

Une machine à glace à haute efficacité énergétique refroidie à l’air permet aussi des économies intéressantes. Évidemment, ces économies sont relatives à votre production de glace par jour. Par exemple, une machine à glace à haute efficacité énergétique produisant 1200 lbs (544 kg) par jour permet une économie de 4100 kWh ou de 328 $ par année. Une machine à glace de plus petite production, soit 300 lbs (136 kg) par jour, permet une économie de 300 kWh ou de 24 $ par année.

Une homologation Energy Star pour les machines à glace à haute efficacité énergétique devrait voir le jour en 2008 afin de reconnaître les manufacturiers qui se démarquent en matière de recherche et développement dans le domaine de l’économie d’énergie.

Laverie

Les pistolets de rinçage à faible débit d’eau permettent un retour sur investissement très rapide, étant donné que tous les pistolets utilisent pratiquement exclusivement de l’eau chaude.

Un pistolet à faible débit comparé à un pistolet à débit standard représente ainsi une économie de 73 000 gallons (276 000 litres) d’eau par année (basé sur une utilisation de 4 heures par jour). Comme pour les machines à glaces, une homologation Energy Star pour les laveries à haute efficacité énergétique devrait voir le jour en 2008. D’ailleurs, plusieurs manufacturiers ont considérablement diminué la consommation en eau chaude de leurs appareils, jusqu’à 50 % dans certains cas, principalement en recyclant une certaine quantité d’eau vers le cycle de lavage précédent où la température de l’eau est inférieure. Par exemple, une quantité d’eau du cycle de rinçage, dans lequel l’eau est plus chaude et plus propre, peut être recyclé vers le cycle de lavage, où l’eau nécessite une température moins élevée.

Conseil

Vérifier l’importance de sécher la vaisselle par air chaud. Souvent, le contraste de température entre le dernier cycle de lavage, soit le rinçage, et la température ambiante de la cuisine sèche la vaisselle de façon quasi instantanée.

Gestionnaire d’énergie

Le gestionnaire d’énergie ajoute un atout important en matière d’économie d’énergie à l’ensemble des installations des établissements de services alimentaires. Ce logiciel permet de sélectionner automatiquement le mode de chauffage selon la consommation actuelle en électricité afin d’éviter les pointes énergétiques coûteuses. Il est donc possible d’optimiser les coûts de chauffage en alternant l’usage du gaz et celui de l’électricité. De plus, ce système fait preuve d’une grande souplesse en permettant de gérer plusieurs équipements pouvant fonctionner en alternance les uns avec les autres lorsqu’on est près du seuil de puissance programmé. De cette manière, on peut utiliser au maximum l’électricité, peu coûteuse lorsqu’on évite les pointes, sans faire immédiatement appel au gaz. Cette technologie fait partie d’un concept évolutif très avantageux pour l’industrie des services alimentaires.

Économies découlant de la sensibilisation et de la formation

Une façon peu coûteuse d’appliquer des mesures d’économie d’énergie est la sensibilisation et la formation des employés. L’utilisation judicieuse de l’énergie commence par le développement de procédures énergétiques documentées et la responsabilisation des employés entre le début et la fin de leur journée de travail.

Des gestes simples peuvent être faits tels que :

  • le démarrage et l’arrêt des appareils (principalement lorsque leur usage n’est pas requis)
  • l’abaissement des températures reliées au chauffage et à la climatisation pendant les longues périodes d’inoccupation (la nuit, par exemple)
  • l’utilisation de la lumière naturelle pendant le jour et l’atténuation de l’éclairage des lampes selon les besoins

Conseil

Fermez les grille-pains rotatifs lorsqu’ils ne sont pas utilisés et nettoyez-les régulièrement. Ces appareils consomment une quantité relativement grande d’énergie.

Les marges de profits pour la restauration varient entre 3 % et 7 %. Les économies découlant des coûts d’exploitation ont un effet direct sur les profits des établissements. Donc, des économies de 20 % sur les coûts énergétiques, souvent obtenues par des investissements mineurs, peuvent se solder par une augmentation des profits de 1 % à 2 %. Plus encore, les bénéfices reliés à ces améliorations énergétiques se traduisent par un surcroît de confort pour votre clientèle, un éclairage amélioré, des employés plus productifs et un achalandage plus grand.

Dans cette édition

L’importation privée
Petit guide d’achat des téléviseurs
En avant, la musique !
Sudoku-thème Lambrusco, numéro de septembre 2007
Dire oui à la souveraineté alimentaire ?
Que dit-on de votre entreprise sur Internet ?
thewhitehotel
Tendances et nouveautés dans le monde des boissons
Chef de l’année passionné et engagé
Augmenter votre productivité grâce au travail des femmes de chambre
Le boom tequila
Menu santé, menu d’avenir



PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2019
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.