brightness_4
brightness_4
Le média des professionnels de la restauration et de l'hébergement
PUBLICITÉ
 

LE COMMERCE DE L’ALIMENTATION ET DE LA RESTAURATION ALIMENTAIRE

Les éléments d’un bon jugement selon le professeur Andrew Likierman

 
8 décembre 2021 | Par Christian Latour, Mérici Collégial Privé

Andrew Likierman est professeur à la London Business School. Il est un des dirigeants du Times Newspapers et du Beazley Group à Londres. Il a été doyen de la London Business School et directeur de la Bank of England.

« La fonction principale d’un manager est l’exercice du jugement : former des points de vue et interpréter des faits ambigus de façon à prendre de bonnes décisions. » — Andrew Likierman (2021, p. 12)

Selon Likierman (2021, p. 13), il y 6 compétences de base qui permettent d’avoir un bon jugement :

« Le jugement est la capacité à combiner des qualités personnelles avec des connaissances et une expérience pertinente dans le but de forger des avis et de prendre des décisions. […] C’est cela qui permet d’effectuer des choix judicieux en l’absence de données claires et utiles ou de chemin évident. » — Andrew Likierman (2021, p. 12)

« Certains experts définissent ce jugement comme un instinct acquis ou une “intuition” qui, d’une manière ou d’une autre, allie grande expérience et compétences analytiques au niveau inconscient pour produire une vision d’ensemble ou reconnaître une tendance que ne repèrent pas les autres. » — Andrew Likierman (2021, p. 12-13)

« […] comprendre ce qu’est le jugement est une chose, mais l’acquérir ou même le reconnaître est plus difficile. » — Andrew Likierman (2021, p. 13)

« J’ai découvert que les leaders ayant un jugement mesuré ont tendance à avoir une bonne capacité d’écoute et à être de bons lecteurs ; ils sont capables de comprendre ce que les autres veulent vraiment dire et par conséquent capables de repérer des schémas que les autres ne voient pas. » — Andrew Likierman (2021, p. 13)

« Les pratiques qu’adoptent les leaders, les compétences qu’ils peuvent cultiver, ainsi que les relations qu’ils sont capables de créer formeront leurs jugements. » — Andrew Likierman (2021, p. 13)

L’apprentissage (Écoute attentive, lecture critique)

« Pour avoir un bon jugement, vous devez transformer vos connaissances en compréhension. » — Andrew Likierman (2021, p. 13)

« De nombreux leaders se précipitent et émettent de mauvais jugements parce qu’ils filtrent inconsciemment les informations qu’ils reçoivent ou ne sont pas suffisamment critiques vis-à-vis de ce qu’ils entendent ou lisent. » — Andrew Likierman (2021, p. 13)

« […] les leaders passent tout simplement à côté d’une quantité phénoménale d’informations pourtant à disposition, une faiblesse qui touche particulièrement les meilleurs éléments à cause de l’excès de confiance qui accompagne souvent leur réussite. » — Andrew Likierman (2021, p. 13)

« […] Les leaders intelligents exigent de la qualité et non de la quantité dans l’information qu’on leur transmet. » — Andrew Likierman (2021, p. 14)

« […] à l’époque des “fake news”, les décideurs doivent faire d’autant plus attention à la qualité des informations qu’ils voient et entendent, surtout s’il s’agit de contenu passé par des collègues ou obtenu sur Internet ou sur les réseaux sociaux. » — Andrew Likierman (2021, p. 14)

« Pour progresser : savoir écouter attentivement, ce qui implique aussi de savoir relever ce qui n’est pas dit et interpréter le langage corporel, est une compétence précieuse qu’il est bon de perfectionner, et il existe quantité de conseil à ce sujet.  » — Andrew Likierman (2021, p. 14)

La confiance (Visez la diversité, pas la validation)

« Le leadership ne devrait pas être un effort solidaire. Les leaders peuvent profiter des compétences et de l’expérience des autres autant que des leurs quand ils envisagent les aspects d’une décision. » — Andrew Likierman (2021, p. 15)

« Pour progresser : ayez des sources fiables et cultivez-les - c’est-à-dire les personnes qui vous diront ce que vous devez savoir plutôt que ce que vous voulez entendre. » — Andrew Likierman (2021, p. 15)

L’expérience (Soyez pertinent, mais pas étroit d’esprit)

« L’expérience apporte un contexte, nous aide à identifier des solutions potentielles et à anticiper les difficultés. » — Andrew Likierman (2021, p. 15)

« Être capable de se détacher à la fois intellectuellement et émotionnellement, est donc essentiel à un bon jugement. » — Andrew Likierman (2021, p. 16)

Le détachement (Identifiez les biais, et remettez-les en cause)

« Quand vous intégrez des informations et puisez dans la diversité de vos connaissances et dans celles des autres, il est crucial que vous compreniez et éliminiez vos propres biais. » — Andrew Likierman (2021, p. 16)

« Être capable de se détacher à la fois intellectuellement et émotionnellement, est donc essentiel à un bon jugement. » — Andrew Likierman (2021, p. 16)

« Pour progresser : comprenez, clarifiez et acceptez les points de vue divergents. » — Andrew Likierman (2021, p. 17)

« Partez du principe que des erreurs seront commises, et doutez du jugement de ceux qui pensent qu’il n’y en aura pas. » — Andrew Likierman (2021, p. 18)

Les options (Remettez en question l’ensemble des solutions proposées)

« Il y a quasiment toujours d’autres possibilités, comme ne rien faire, par exemple, ou repousser une décision jusqu’à l’obtention d’informations supplémentaires, ou encore conduire un essaie limité dans le temps ou une implémentation pilote. » — Andrew Likierman (2021, p. 18)

« Une exploration scrupuleuse de l’ensemble des solutions proposées est cruciale. Quand toutes les options peuvent être débattues, il y a plus de chances que le jugement soit correct. » — Andrew Likierman (2021, p. 18)

La mise en œuvre (Prenez en compte la faisabilité d’exécution)

« Vous pouvez très bien ne faire que de bons choix stratégiques et finir tout de même par perdre si vous échouez dans votre exercice du jugement au moment de décider de la façon dont ceux-ci seront exécutés, et par qui. » — Andrew Likierman (2021, p. 19)

« Dans la plupart des cas, un bon jugement exige de réfléchir avant d’agir. » — Andrew Likierman (2021, p. 20)

« Quand ils analysent un projet, les leaders intelligents prennent le temps de réfléchir aux risques que comporte sa mise en œuvre et insistent pour qu’un de ses défenseurs lui donne des clarifications. » — Andrew Likierman (2021, p. 20)

« Les leaders doivent avoir de nombreuses qualités, mais il y en a une qui sous-tend toutes les autres : avoir un bon jugement. » — Andrew Likierman (2021, p. 20)

« Ceux qui sont énergiques, mais incapables de prendre de bonne décision se lèvent tôt pour accomplir ce qu’il ne faut pas faire. » — Andrew Likierman (2021, p. 20)

« Votre réussite est peut-être déterminée par la chance et par des facteurs qui vous échappent, mais être capable de bons jugements vous donnera un avantage déterminant. » — Andrew Likierman (2021, p. 20)

MÉDIAGRAPHIE

Manuel de gestion-réflexion / Christian Latour ☺

Pour communiquer avec Christian Latour :

• Sur Facebook : Christian Latour
• Sur Twitter : @Christian Latour
• Sur LinkedIn : Christian Latour, MBA

PUBLICITÉ
f t i i
© HRI (9405-7759 Québec inc.) 2012-2022 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).