brightness_4
brightness_4
Le média des professionnels de la restauration et de l'hébergement
PUBLICITÉ
 

LE COMMERCE DE L’ALIMENTATION ET DE LA RESTAURATION ALIMENTAIRE

Le coût de revient complet d’une pizza fabriquée et vendue par l’entreprise de restauration alimentaire Resto B+

 
3 août 2021 | Par Christian Latour, Mérici Collégial Privé

Les entreprises de restauration alimentaire les plus performantes, celles qui progressent et qui durent dans le temps, ont toujours un modèle d’affaires qui prévoit l’obtention et l’utilisation efficace et efficiente de 10 catégories de ressources clés.

C’est grâce à l’obtention et à l’utilisation de ces 10 catégories de ressources clés, au meilleur coût, que les meilleures entreprises de restauration alimentaire sont en mesure de réaliser les 9 activités clés [1] qui vont leur permettre de créer et de délivrer une offre satisfaisante à leurs clients cibles, tout en gagnant plus d’argent qu’elles n’en dépensent.

LES 10 CATÉGORIES DE COÛTS QUE L’ON DOIT APPRENDRE À GÉRER EFFICACEMENT POUR RÉUSSIR DANS LE COMMERCE DE LA RESTAURATION ALIMENTAIRE

  • Le coût des ressources financières (l’argent que l’entreprise doit utiliser pour acquérir, ou obtenir le droit d’utiliser, l’ensemble des ressources dont elle a besoin pour arriver à ses fins) ;
  • Le coût des ressources humaines (les personnes nécessaires pour faire ce qu’il y a à faire) ;
  • Le coût des ressources alimentaires (l’ensemble des produits nourritures et boissons, obtenues à l’état brut ou partiellement transformé, que l’entreprise de restauration alimentaire doit absolument utiliser pour réaliser sa raison d’être, c’est-à-dire restaurer les gens) ;
  • Le coût des ressources naturelles autres qu’alimentaires (l’eau, l’électricité, le gaz naturel, le pétrole, et, etc.) ;
  • Le coût des ressources technologiques (les logiciels, les applications informatiques, les technologies spécifiques que l’entreprise utilise pour faire ce qu’elle doit faire et, etc.) ;
  • Le coût des ressources intellectuelles (les boîtes de consultants, les bureaux de comptables, les agences de création et de communication marketing, les juristes, et/ou leurs créations, par exemple les recettes secrètes, les modèles budgétaires, les marques de commerce, les licences d’exploitation, et, etc.) ;
  • Le coût du temps qui passe (la ressource non renouvelable la plus précieuse que l’entreprise doit utiliser pour arriver à ses fins).

Pour vous hisser parmi les meilleures entreprises de restauration alimentaire, vous, devez absolument gérer l’ensemble de vos coûts avec efficacité et efficience.

Le coût d’inefficience

Malheureusement, le coût de revient complet des ressources utilisées par les entreprises de restauration alimentaire incorpore souvent dans chacune de ses parties constituantes (c.-à-d. dans chacune des 10 catégories de ressources clés), des coûts d’inefficience.

Les coûts d’inefficience sont des coûts inutiles encourus lorsque des ressources non nécessaires ou improductives sont utilisées pour faire ce qu’il y a à faire.

CONCLUSION

Les ressources clés, il faut les chercher, les trouver, les obtenir et les utiliser au meilleur coût en éliminant impérativement les coûts d’inefficience.

À écouter attentivement [2]

À lire attentivement

⇐ Cahier d’exercices — L’entreprise de restauration alimentaire Resto B+

MÉDIAGRAPHIE

Manuel de gestion-réflexion / Christian Latour ☺

Pour communiquer avec Christian Latour :

• Sur Facebook : Christian Latour
• Sur Twitter : @Christian Latour
• Sur LinkedIn : Christian Latour, MBA

La première version de ce texte a été mise en ligne le 1er août 2021.

PUBLICITÉ
f t i i
© HRI (9405-7759 Québec inc.) 2012-2022 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).