L’ABC du menu pour enfants

19 mars 2008 - Par Caroline Rodgers

Au-delà de l’éternel spaghetti à la sauce tomate et des sempiternelles croquettes de poulet, comment créer un menu pour enfants qui donnera à vos clients le goût de revenir en famille ?

Car les familles constituent une clientèle fidèle, selon Christian Latour, professeur à l’École de tourisme, d’hôtellerie et de restauration du Collège Mérici. Une fois que les parents ont trouvé un restaurant
où leurs enfants se sentent bien, ils l’adoptent et y reviennent régulièrement.

Séduire cette clientèle est une affaire de service, d’ambiance et de petits détails. Bien que les enfants ne tiennent pas les cordons de la bourse, ils ont une grande influence sur leurs parents au moment d’acheter un repas au restaurant.



Optimiser le menu pour enfants

Qui sait attirer les enfants attire donc les parents, et ces derniers sont des clients payants. Quelques chaînes de restaurants, comme East Side
Mario’s, exploitent ce filon en offrant le repas gratuit aux enfants certains jours de la semaine.

Selon une étude réalisée aux États-Unis par la firme Technomic auprès de 250 chaînes de restaurants, quand vient le temps de choisir un
restaurant, la disponibilité d’un menu pour enfants est un facteur important pour presque 90 % des parents. Pour faire du menu pour
enfants un outil de marketing intéressant, les trois règles d’or sont un service rapide, des repas simples et attrayants, sans oublier une touche d’amusement pour occuper les enfants.

Il faut aussi tenir compte du groupe d’âge de l’enfant dans l’élaboration des plats au menu. Selon l’étude de Technomic, les goûts et les choix varient selon qu’on s’adresse aux moins de trois ans, aux trois à huit ans ou aux huit à douze ans. Les parents du dernier groupe d’âge considèrent souvent leurs enfants trop grands pour le menu pour enfants ou jugent que les portions sont trop petites pour eux.

Un menu pour enfants offrant des choix pouvant convenir aux différents groupes d’âge est plus intéressant. Pour les tout-petits, on privilégie les textures faciles à manger et les plats qui font l’unanimité, comme les
pâtes. Pour les plus grands, on peut ajouter des mets qui reflètent le menu principal, car les études révèlent qu’en vieillissant, les enfants ont
tendance à imiter les choix des parents.

Les choix santé : importants, sauf que...

Avec le virage santé actuel qu’emprunte la société, la question se pose : un menu pour enfants doit-il être santé ?

Selon l’étude menée par Technomic, pour faire bonne impression sur les parents, il est important que quelques choix santé figurent au menu. Il serait même dommageable de ne pas en mettre : 43 % des
parents américains interrogés disent avoir une impression négative s’il n’y a pas d’option santé sur le menu.

Les grandes chaînes de restauration rapide l’ont bien compris : il suffit de penser à Mc Donald’s, qui offre maintenant des trempettes de pommes comme dessert dans son menu pour enfants. Pourtant, l’étude constate un beau paradoxe : même s’ils veulent voir des options santé sur le menu, ce critère ne guide pas nécessairement la décision des parents au moment de commander !

Un bon menu pour enfants garde un juste milieu entre les options santé et celles qui le sont moins. Attention : mieux vaut éviter l’intégrisme diététique sous prétexte d’offrir des choix santé. « Les enfants font souvent les frais d ’une orthodoxie, on veut leur faire manger des légumes à tout prix. Mais ce n’est pas obligé d’être insipide. Enlever les
croquettes pour les remplacer par de la luzerne qui goûte l’eau n’est pas la solution », caricature Marie-Claude Lortie, critique de restaurants au quotidien La Presse et auteure du livre Solutions restos.

Avez-vous ciblé les bons clients ?

Selon Christian Latour, professeur à l’ École de tourisme, d ’hôtellerie et de restauration du Collège Mérici, le menu pour enfants n’est pas conseillé à tous les restaurants. Il faut savoir s’il correspond à
votre clientèle cible.

« Les menus pour enfants sont intéressants pour les restaurants qui ont ciblé la famille, mais pour les autres, c’est à oublier. Le meilleur moyen de tuer un restaurant qui veut attirer des couples, c’est de faire venir des enfants », croit M. Latour

Bien des restaurateurs font fausse route, selon lui, en ajoutant un menu pour enfants dans l’espoir d’attirer plus de clientèle. « C’est vérifié par des chiffres : dans la vraie vie, ce n’est pas payant d avoir des enfants dans un restaurant. Le menu pour enfants est un service complémentaire qu’on offre pour attirer les adultes. Et ce n’est pas payant du tout pour un restaurant dont ce n’est pas le marché. »

M . Latour conseille aux restaurateurs qui ne visent pas une clientèle familiale en priorité, mais qui veulent quand même offrir ce service,
d’ajouter un commentaire à leur menu régulier, mentionnant que certains
plats sont disponibles en petites portions.

Des gastronomes en herbe

Bien que les menus pour enfants traditionnels soient plutôt conservateurs et misent sur des classiques sûrs de plaire aux tout-petits, certains sont d’avis qu’un enfant peut très bien apprendre à apprécier les mêmes plats que les adultes.

C’est ce que croit Marie-Claude Lortie. À son avis, les menus pour enfants sont trop souvent des solutions passe-partout pour le plus bas
dénominateur commun.

Pour un meilleur menu pour enfants et des clients heureux [1]
  1. Rendez votre menu séduisant en y ajoutant des photos
    du plat et d’autres éléments visuels attrayants pour les enfants, ou des noms amusants pour les plats
  2. Présentez les plats de façon amusante et colorée
  3. Donnez un service rapide
  4. Donnez-leur de quoi s’amuser et s’occuper : cahiers à colorier ou autre passe-temps
  5. Récompensez-les par une petite surprise, un jouet ou un autre cadeau à la fin du repas
  6. Les prix doivent être raisonnables et les portions suffisantes afin que la valeur perçue et la valeur réelle soient clairement reconnues par les parents
  7. Donnez à vos employés des conseils sur la façon de servir avec les familles et les enfants
  8. Essayez d’apporter les plats des enfants en premier
  9. Plusieurs parents aiment avoir des renseignements sur la valeur nutritive des plats au menu. Gardez cette information sous la main
  10. Offrez quelques choix de plats plus santé au menu
  11. Évitez les ingrédients qui causent des allergies courantes (les arachides, par exemple)
  12. Comparez votre menu pour enfants avec celui de vos compétiteurs
  13. Lors de l’élaboration de votre menu, analysez chaque plat en fonction de sa contribution au menu dans son ensemble

Le menu pour enfants est un service complémentaire qu’on offre pour attirer les adultes

« Il y a des choses qui sont bonnes pour les enfants sur le menu des adultes, mais c’est une question de grosseur de portion et de prix. Les parents n’aiment pas gaspiller. Un enfant peut très bien manger du confit de canard, mais il n’a pas besoin d’avoir une cuisse au complet », dit-elle.

Selon Mme Lortie, la meilleure formule de menu pour enfants est celle qui propose les mêmes plats que la carte des adultes, mais en plus petits formats. C’est une bonne façon d’attirer les parents qui voient la sortie au restaurant comme une occasion de faire découvrir à leurs rejetons de nouvelles saveurs et de les initier à la bonne cuisine. Ils peuvent ainsi commander pour eux des mets plus audacieux ou exotiques sans dépenser une fortune ni gaspiller de nourriture.

De bonnes tables sortent maintenant des sentiers battus et incluent des plats qu’on ne voit pas tous les jours sur les menus pour enfants classiques. C’est notamment le cas de La Faim de Loup, à Québec, qui propose le poulet du Général Tao et même le canard à l’hydromel dans son menu pour enfants.

Il ne faut pas oublier que l’engouement grandissant des Québécois pour la gastronomie est en train de se transmettre à leur progéniture. Les enfants d’aujourd’hui seront les gourmets de demain.

Faits et statistiques

Selon les données sur les consommateurs de l’étude Understanding Kids’ Menu 2007 de Technomic, recueillies auprès de 508 parents d’enfants de moins de 11 ans aux États-Unis :

- 36 % des parents emmènent leurs enfants dans un restaurant à service réduit au moins 2-3 fois par mois. 44 % des répondants indiquent y aller au moins une fois par semaine.

- Dans les restaurants à service complet, la fréquence est considérablement inférieure. Seulement 20 % vont dans un restaurant à
service complet une fois par semaine et plus.

- Les bas prix et le côté pratique des restaurants à service réduit rend ceux-ci plus attirants pour des parents pressés et préoccupés par le prix. Quand ils choisissent un restaurant à service complet, les parents prennent en considération la rapidité du service, l’humeur des enfants et le prix.

- Par ordre d’importance décroissant, les raisons pour
commander des plats du menu pour enfants sont :

  1. Ce que l’enfant veut
  2. Le prix
  3. Les jouets
  4. L’option santé
  5. L’habitude

- Ceux qui commandent le plus souvent les menus pour enfants sont les parents d’enfants de 3 à 5 ans, qui disent y avoir recours systématiquement ou la plupart du temps.

- Les enfants de moins de 3 ans sont jugés trop jeunes pour les menus pour enfants et la plupart des parents partagent leurs mets avec eux.

- Chez les 3 à 5 ans, 86 % des parents commandent dans le menu pour enfants, et 81 % d’entre eux le font pour les 6 à 8 ans.

- L’option santé est plus importante chez les enfants de plus de 8 ans. Si les choix santé sont limités, leurs parents vont davantage choisir le
menu principal pour les enfants de cet âge.

- Le plat le plus populaire, toutes catégories d’âges confondues, est la croquette ou la lanière de poulet, qui est le repas pour enfants le plus
commandé aux États-Unis.

X