Lucille Roy Duchesneau

L’hôtellerie dans le sang
19 mars 2008

Acheté sur un coup de coeur il y a une quinzaine d’années, l’Hôtel Le
Francis, à New Richmond, aura mené Lucille Roy Duchesneau dans
l’aventure de sa vie. Maintenant au début de la soixantaine, cette
gaspésienne a conquis, ex-aequo avec Paolo Di Pietrantonio, le printemps dernier, le titre d’Hôtelier de l’année 2007, décerné par l’Association des hôteliers du Québec (AHQ). L’automne lui a aussi apporté une reconnaissance de prestige : le prix Femmes d’affaires du Québec, dans la catégorie Entrepreneure – moyenne entreprise, remis par le Réseau des femmes d’affaires du Québec.



« Quand j’ai acheté l’hôtel il y a 15 ans, c’était en faillite, raconte l’hôtelière. J’ai fait un chèque de 10 000 $ sur notre marge de crédit conjointe. J’ai averti mon mari trois jours plus tard de cet achat. Il y en
a qui battent leur femme pour moins que ça ! Heureusement que je suis
bien tombée ! » En congé sans solde de son poste de cadre au gouvernement fédéral, Mme Roy Duchesneau se cherche un peu quand elle a cette occasion d’acheter l’hôtel. Elle est tout de suite séduite par la proximité d’une rivière à saumon. Sans avoir jamais été hôtelière à proprement dire, elle provient d’une famille dont trois générations ont été hôteliers. Toute jeune, elle a travaillé à l’établissement de ses parents, La Maison Blanche, à New Carlisle, connue aujourd’hui sous le nom d’Auberge des Commandants.

Une fois l’acquisition du Francis complétée, la nouvelle hôtelière fait face à un bâtiment délabré, classé deux étoiles. Trois millions de dollars de rénovations plus tard, l’établissement obtient quatre étoiles. « Après toutes ces rénos, je me disais qu’il fallait que notre organisation aussi soit de qualité », a expliqué la dame lors du congrès annuel de l’AHQ alors qu’elle était invitée à s’exprimer au sujet de la Démarche Qualité Tourisme, à laquel son hôtel a été l’un des premiers à adhérer. L’hôtelière ne tarit pas d’éloges pour ce programme qui a changé sa façon de voir les choses. « L’an passé, on a dû changer notre personnel de réception au complet, illustre-t-elle. Une employée passait trois heures par jour sur Internet et deux autres sont partis. Si je n’avais pas eu cet outil de gestion, je suis sûre que je n’aurais pas pu m’en sortir sans un paquet de plaintes ! »

Des problèmes, ça se règle un par un ! Chaque fois que j’en vois un, je me dis que je ne veux plus jamais revoir ça de mon vivant. C’est comme ça qu’on construit !

Toujours à l’affût de tout ce qui pourrait l’aider à s’améliorer, la gaspésienne a su aller chercher conseil auprès de ses pairs. Membre du conseil d’administration de l’AHQ pendant sept ans, elle écoutait religieusement les hôteliers aguerris qu’elle côtoyait lorsqu’ils parlaient de leur expérience. « Je me disais que si leurs méthodes fonctionnent dans leurs gros hôtels, il y avait sûrement moyen que je les applique dans mon petit hôtel moi aussi. » L’hôtelière reçoit aussi l’aide d’exploitants d’hôtels de la région : « Mme Comeau, du Belle-Plage, a été comme une grande soeur pour moi. Elle a été très généreuse. C’est pourquoi aujourd’hui, si je peux, j’aide les autres. Ma porte est ouverte ! »

Engagée dans son milieu, la propriétaire de l’Hôtel Le Francis est actuellement conseillère municipale à la ville de New Richmond. « J’ai décidé de rester dans ma ville et de travailler fort pour elle ! », explique avec conviction celle qui siège aussi au comité bilatéral de la Baie-des-Chaleurs et qui a été nommée à la table ACCORD par le gouvernement du Québec.

Heureuse du chemin parcouru depuis l’achat de son établissement, Mme Roy Duchesneau est aujourd’hui épaulée par son fils Daniel, qui a étudié la gestion hôtelière au Collège Mérici. Si l’hôtelière reste sereine malgré tous les défis que présente l’exploitation d’un hôtel aujourd’hui, c’est sans doute un peu à cause de sa façon de gérer les difficultés. « Des problèmes, ça se règle un par un ! Chaque fois que j’en vois un, je me dis que je ne veux plus jamais revoir ça de mon vivant. C’est comme ça qu’on construit ! »

X