Méthodes accélérées de faire du café : capsules et café liquide

19 mars 2008

Les capsules, communément appelées pods, ont connu un certain succès depuis les années 1960. La facilité d’utilisation et la fraîcheur du produit en font une solution pratique. Le bon dosage ainsi qu’une propreté exemplaire sont également assurés. Le café, selon les marques, peut être d’une grande qualité ou bien imbuvable. Cependant, une machine adaptée à ce mode de préparation doit être utilisée. « Un adaptateur pour machine conventionnelle est accessible, mais le résultat n’est pas phénoménal, l’infusion ne se fait pas correctement et le goût n’est pas au rendez-vous », commente Sevan Istanboulian, président de Toi, Moi & Café. De plus, le coût des capsules est exorbitant, si on regarde la proportion prix et quantité. Enfin, l’emballage doit être jeté, ce qui est peu écologique.

Le café liquide, du concentré de café qu’on dilue dans de l’eau chaude, est utilisé dans des situations où on doit fournir de grandes quantités de café en peu de temps. On en trouve souvent dans les salles de banquet où on doit servir 200 cafés en même temps. Toutefois, il semble évident que le goût ne peut être le même que du café fait sur place.

X