LE COMMERCE DE LA RESTAURATION ALIMENTAIRE

Les 8 vecteurs de la communication marketing... que l’on utilise généralement dans les entreprises de restauration alimentaire

L’activité marketing est une des 9 activités clés des entreprises de restauration alimentaire.

14 février 2018 - Par Christian Latour

Selon Philip Kotler (1999, p. 119) la communication marketing regroupe tous les vecteurs de communication qui permettent de diffuser un message à une audience.

On les classe souvent en 8 catégories :

L’intention de la communication marketing est d’informer, de persuader et d’inciter à l’achat. Il s’agit d’une part de faire ressortir pour les clients cibles potentiels et actuels [1], les bénéfices ou avantages du produit ou du service de façon à démontrer que l’entreprise répond au besoin du marché et d’autres parts à positionner l’entreprise par rapport aux concurrents.

LA PUBLICITÉ... ce qu’il faut premièrement savoir

« La publicité consiste en toute forme impersonnelle de présentation ou de communication visant la mise en valeur d’un produit, d’un service, d’une idée, d’une personne ou d’une entreprise et payés par un annonceur clairement identifié. » — Kotler et al. 1998, p. 335)

LES RELATIONS PUBLIQUES... ce qu’il faut premièrement savoir

Processus de communication par lequel l’entreprise établit de bons rapports avec ses différents publics (partenaires clés, médias, clients, fournisseurs, employés, voisinage, et, etc.), et ce, dans l’intérêt mutuel des parties en cause.

LA VENTE DIRECTE... ce qu’il faut premièrement savoir

« La vente, la représentation, la communication persuasive sont des termes qui évoquent l’effort que vous déployez pour convaincre quelqu’un d’adopter vos idées, vos conceptions, vos préférences, vos manières de faire, vos produits, vos services, etc. » — Rock et Massé. (2012, p. 2)

LA PROMOTION... ce qu’il faut premièrement savoir

« La promotion des ventes désigne l’ensemble des techniques d’incitation et des récompenses offertes au consommateur pour le pousser à acheter immédiatement et non “une autre fois”. Si la publicité est un instrument utilisé davantage sur la durée, pour influencer les attitudes des clients par rapport à une marque, la promotion des ventes, elle, est un outil à court terme dont l’objectif est de déclencher l’achat. » — Kotler (2003, p. 145).

LE MARKETING DIRECT... ce qu’il faut premièrement savoir

Le marketing direct a pour vocation l’établissement de relations directes entre l’organisation et le consommateur. Il est défini comme une démarche marketing qui consiste à collecter et exploiter dans une base de données des informations individuelles sur une cible et à gérer en conséquence des transactions personnalisées avec cette cible (cette cible peut être un consommateur ou une organisation). — Frochot et Legohérel (2010, p. 119)

LA COMMANDITE... ce qu’il faut premièrement savoir

La commandite consiste en un soutien matériel ou financier apporté à une manifestation, à une personne, à un produit ou à une organisation en vue d’en retirer une visibilité pour l’entreprise et/ou ses produits.

LE PLACEMENT DE PRODUIT... ce qu’il faut premièrement savoir

Le placement de produit correspond à l’intégration d’un produit ou d’une marque dans une émission de télévision, un film, une pièce de théâtre, un vidéoclip, d’un livre, et, etc. avec en tête les intentions de la communication marketing.

LA COMMUNICATION ÉVÉNEMENTIELLE... ce qu’il faut premièrement savoir

La communication événementielle est un vecteur de communication, interne ou externe, utilisé par une entreprise ou une organisation qui consiste à créer un événement, généralement sous la forme de salon, congrès, festival, convention, soirée festive, cocktail, remise de prix, rallye et, etc.

✓ Marketing & Communication marketing (GL 7600-7699)

✓ La budgétisation de vos coûts Marketing & Communication marketing (GL 7600-7699)

MÉDIAGRAPHIE SPÉCIFIQUE

Vidéos en ligne

MÉDIAGRAPHIE

Manuel de gestion-réflexion / Christian Latour ☺

Pour communiquer avec Christian Latour :

• Sur Facebook : Christian Latour
• Sur Twitter : @Christian Latour
• Sur LinkedIn : Christian Latour MBA, Adm. A.

Notes

[1Dans « One to One Future, Don Peppers et Martha Rogers ont montré qu’il n’y a que quatre types de consommateurs (les clients potentiels, les clients, les clients fidèles et les anciens clients) et que les clients fidèles sont souvent heureux de dépenser plus d’argent dans le commerce qu’ils ont adopté. — Godin (2004, p. 16)




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2019
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.