brightness_4
 

SERVICES D’HÉBERGEMENT ET DE RESTAURATION (SECTEUR 72)

Les 4 parties constituantes d’une proposition de valeur aux salariés selon Mortensen et Edmondson

 
26 juillet 2023 | Par Christian Latour | Chasseur de connaissances | Mérici Collégial Privé

LES 4 PARTIES CONSTITUANTES DE LA PROPOSITION DE VALEUR (SALARIÉS) SELON MORTENSEN ET EDMONDSON [1]

Il existe selon Mark Mortensen et Amy C. Edmondson (2023, p. 49) : « une approche pour améliorer le recrutement et la rétention du personnel tout en redirigeant l’attention des dirigeants et des salariés, qui ne se concentreront plus sur leur désir du moment, mais sur ce dont ils ont besoin pour bâtir un futur prospère et durable, pour l’entreprise comme pour eux-mêmes. »

Cette approche consiste à imaginer et à mettre en place une proposition de valeur destinée aux salariés. 

Qu’est-ce qu’une proposition de valeur (salariés)

Selon Mortensen et Edmondson, une proposition de valeur destinée aux salariés est un système composé de quatre parties constituantes interdépendantes.

Ces 4 parties constituantes interdépendantes sont :

  • Des avantages matériels
  • Des opportunités de développement
  • Des liens et une communauté
  • Du sens et une raison d’être

Des avantages matériels qui comprennent : « salaire, bureau physique, emplacement, prise en charge des transport, équipement informatique, flexibilité, horaires, etc. »

Des opportunités de développement : « qui englobent toutes les manières dont une entreprise aide ses collaborateurs à acquérir de nouvelles compétences et à accroître leur valeur personnelle sur le marché du travail — par exemple en leur confiant de nouvelles fonctions, en organisant une rotation des postes, en leur offrant des formations et en les faisant évoluer. »

Des liens et une communauté qui sont : « deux avantages qui découlent de l’appartenance à un collectif. C’est être apprécié et valorisé pour ce que l’on n’est, avoir conscience des responsabilités mutuelles, entretenir des liens sociaux. Ce sont les fruits d’une culture stimulante, qui permet à chacun de s’exprimer avec franchise et engendre un sentiment d’appartenance. »

Du sens et une raison d’être : « c’est-à-dire les ambitions qui justifient l’existence de l’entreprise. Elles se joignent au désir des salariés d’améliorer la société, localement et mondialement. Elles apportent une réponse à cette question fondamentale : pourquoi faire ce travail ? »

« Ces facteurs ne sont pas tous appréhendés de la même manière par les salariés. Certains sont à court terme, d’autres à long terme. » — Mortensen et Edmondson (2023, p. 50)

Le court terme

« Les avantages matériels, ainsi que les relations sociales et la communauté, portent sur le court terme (même si ces dernières se construisent dans la durée, elles se vivent au présent : les salariés sont motivés par les liens et la culture qui les imprègnent aujourd’hui). » — Mortensen et Edmondson (2023, p. 50)

Le long terme

« Le développement et le sens portent davantage sur le long terme. » — Mortensen et Edmondson (2023, p. 50)

Individuels ou collectifs

« Ensuite, ces facteurs sont soit individuels, soit collectifs. » — Mortensen et Edmondson (2023, p. 50)

« Les avantages matériels et les opportunités d’évolution sont accordés individuellement, tandis que liens et communauté, sens et raison d’être se vivent collectivement. » — Mortensen et Edmondson (2023, p. 50)

Une approche holistique

« Les dirigeants doivent aborder ces facteurs de manière holistique pour être sûrs de ne pas favoriser un au détriment des autres. » — Mortensen et Edmondson (2023, p. 50)

Une approche systémique

« Pour mieux recruter et retenir leurs talents, les entreprises doivent créer une proposition de valeur attractive pour les salariées. Ses quatre composantes ne sont pas appréhendées de la même manière par ces derniers et doivent être gérées comme un tout, afin d’éviter que l’une ne prenne le dessus sur les autres. » — Mortensen et Edmondson (2023, p. 51)

« […] une proposition de valeur efficace et pérenne implique de considérer l’interdépendance des quatre facteurs au sein d’un système intégré. » — Mortensen et Edmondson (2023, p. 51)

À LIRE ATTENTIVEMENT [2]

MÉDIAGRAPHIE

Manuel de gestion-réflexion / Christian Latour

Pour communiquer avec Christian Latour 😎

• Sur Facebook : Christian Latour
• Sur Twitter : @Christian Latour
• Sur LinkedIn : Christian Latour, MBA

Notes

[1Source : Mortenson, M., Edmondson, A.C. (juin-juillet 2023). Repensez votre proposition de valeur aux salariés — Offrez à vos collaborateurs davantage que de la flexibilité. Harvard Business Review, Édition Française, vol.(57), p. 49-54.

[2L’attention est déterminante dans la façon dont nous exécutons n’importe quelle tâche.

f i i
© VRTKL.media (9405-7759 Québec inc.) 2012-2024 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).