Un enfant sur trois se présentera à l’école le ventre vide

 
21 août 2020

Alors que plusieurs secteurs peinent à relancer leurs activités et que la menace d’une récidive de confinement guette, la prochaine rentrée scolaire s’effectuera dans un contexte très particulier.

« La COVID-19 a sérieusement perturbé l’économie et entraîné plusieurs mises à pied, s’inquiète, dans un communiqué, Tommy Kulczyk, directeur général du Club des petits déjeuners. Nous le savons, mettre de la nourriture sur la table est encore plus difficile qu’avant pour beaucoup de familles. Les enfants sont parmi les plus vulnérables, mais nous ne pouvons pas laisser la faim se dresser sur leur chemin. »

D’après les données recueillies par le Club des petits déjeuners, plus d’un million d’enfants arrivaient à l’école le ventre vide avant la pandémie ; pour l’année scolaire à venir, l’organisme s’attend à une augmentation fulgurante et à ce que plus de deux millions de jeunes se retrouvent dans cette situation. On parlera donc d’un enfant sur trois, plutôt qu’un sur quatre, qui ira à l’école sans déjeuner.

Déterminé à remplir sa mission de nourrir le potentiel des élèves et de leur donner une chance égale de réussite, l’organisme fait appel à la générosité de la population et de ses partenaires afin de continuer d’offrir des programmes alimentaires dans tout le pays, quelle que soit la façon dont se déroulera l’année scolaire avec les impacts de la pandémie.

En raison de la pandémie, les programmes de petits déjeuners dans les écoles devront également ajuster leurs pratiques et demeurer agiles. Afin de respecter la distanciation physique et de limiter les manipulations, un menu froid servi en classe incluant des aliments emballés individuellement est privilégié. C’est d’ailleurs en suivant ces nouvelles mesures, approuvées par la Santé publique, que le Club des petits déjeuners sera en mesure d’assurer la santé physique des enfants tout en maintenant ses services.

Par ailleurs, le Fonds d’urgence lancé par le Club en mars en réponse à la COVID-19 a contribué à fournir une alimentation à plus d’un demi-million d’enfants au cours des derniers mois en soutenant plus de 1 000 écoles et organismes locaux à travers le Canada.

Relisez aussi : Tommy Kulczyk : « Il reste beaucoup à faire »

(Avec communiqué. Photo : pixabay)

Pour suivre le Club des petits déjeuners :

Mots-clés: Canada
Écoles
Formation
Services institutionnels

À lire aussi !

© HRI 2012-2020 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).