brightness_4
 

Sushi Taxi vise 100 restos-comptoirs d’ici 5 ans

 
28 novembre 2023
Crédit photo: Sushi Taxi

La bannière Sushi Taxi, acquise l’an dernier par l’entrepreneure trifluvienne Rosanne Giguère, indique qu’elle ouvrira d’autres restaurants-comptoirs en 2024 à Sainte-Thérèse et Jonquière. Le plan de croissance est d’atteindre 100 succursales au Québec dans les cinq prochaines années.

« Je veux créer 100 PDG des sushis, annonce la présidente de la bannière, qui est devenue en 2021 la franchisée des succursales de Shawinigan et du Cap-de-la-Madeleine (Trois-Rivières). Je veux qu’ils se développent avec notre soutien constant. On est une entreprise à taille humaine, avec beaucoup d’expérience et un souci de proximité avec nos franchisés. »

Sushi Taxi vise les villes de 35 000 habitants et plus pour déployer son réseau de succursales. L’entreprise offre de la formation et un accompagnement personnalisé pour stimuler les ventes, favoriser le recrutement de personnel et propulser chacun de ses franchisés.

mail

Abonnez-vous à nos infolettres

Chaque semaine, recevez nos dernières nouvelles dans votre boîte courriel.

Rajeunir la bannière

Sushi Taxi a également fait peau neuve et affiche ses nouvelles couleurs dans sa 22e station, qui ouvre ce mardi à Laval au Marché 440. Le restaurant-comptoir comporte des îlots colorés en mauve, jaune, vert et bleu, pour marquer « à la fois son caractère audacieux et sa fraîcheur ». La franchise procédera également à la rénovation de ses succursales existantes.

« Sushi Taxi et moi, c’est une longue histoire d’amour. Je suis cliente depuis plus de vingt ans. Tous les dimanches, on y allait en famille à Trois-Rivières, raconte la présidente. J’ai commencé par acheter une station à Shawinigan et de là, j’ai eu envie d’acquérir la bannière. Ce que je veux maintenant, c’est d’en faire un fleuron québécois, la référence ultime dans le sushi. »

Fondée à Québec il y a plus de 20 ans, Sushi Taxi mise sur la livraison et les commandes en ramassage. Dès le rachat du groupe au printemps 2022, Rosanne Giguère annonçait sa volonté de rajeunir Sushi Taxi tout en améliorant encore plus l’expérience client globale, et de revamper le concept d’accueil en restaurant et les salles à manger.

En cuisine, elle a gardé le chef exécutif Nils Franke, aussi directeur recherche et développement, en poste depuis le début de Sushi Taxi. Le chef, qui veut « allier les saveurs du monde à la tradition japonaise », propose un menu qui se différencie au gré des saisons, avec par exemple des herbes fraîches ou des fruits bien mûrs.

À lire aussi : Rosanne Giguère : la fibre entrepreneuriale

Mots-clés: Québec (province)
Franchise
Design et décoration
Ouverture / Rénovation
Restauration

À lire aussi !

f i i
© VRTKL.media (9405-7759 Québec inc.) 2012-2024 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).