dark_mode light_mode
 

La fiche de Jean Laviolette

Les cuiseurs et réchauds commerciaux à induction

 
17 avril 2024 | Par Jean Laviolette

Jean Laviolette a été consultant en aménagement de services alimentaires à Doyon Després. Il a créé des milliers de cuisines et aménagements alimentaires pour des restaurateurs et acteurs des HRI.

Utilisation

Pour cuisson au poêlon ou chaudron ou pour maintien au chaud, contrôle de température très constante, pas de perte de chaleur puisque l’énergie provient d’un magnétron (tel que pour les fours micro-ondes) dont l’énergie est transmise directement au récipient qui chauffe les aliments ou les maintient au chaud.

mail

Abonnez-vous à nos infolettres

Chaque semaine, recevez nos dernières nouvelles dans votre boîte courriel.

Des poêlons et chaudrons fabriqués pour utilisation à induction seulement doivent être utilisés. La plupart des manufacturiers de ces derniers offrent cette catégorie.

Fonctionnement

L’échange de chaleur se fait par la formation d’un champ magnétique produit par un magnétron électrique en dessous de la surface de cuisson. On obtient donc une accélération des molécules dans les aliments, d’où résulte leur cuisson. La source d’énergie pour cette méthode de cuisson est toujours l’électricité.

Catégories

  • Cuiseurs à induction, pour la cuisson des aliments. La puissance peut varier de 1 à 5 kW, disponible sur 120 ou 208 volts dépendamment du kW. Ils sont disponibles en version simple, double avant arrière et côte à côte, et quadruple, deux côte à côte. Ils peuvent être fabriqués pour déposer sur un comptoir ou un support de plancher ou pour être encastrés. Dans ce dernier cas, une bonne ventilation en dessous doit être prévue pour l’évacuation de la chaleur dégagée par le magnétron.
  • Réchauds à induction, pour le maintien au chaud des aliments cuits. Moins puissants, utilisés pour les buffets et le maintien au chaud des sauces et des soupes. La puissance peut varier de 300 à 800 watts, toujours sur 120 volts. Ils sont disponibles simples ou en série de 2 à 5, qui peuvent être inter branchés ensemble en un seul point de raccord ou cordon et fiche. Ils sont disponibles pour être déposés sur un comptoir ou pour être encastrés. Dans ce dernier cas, une bonne ventilation en dessous doit être prévue pour l’évacuation de la chaleur dégagée par le magnétron.

Ventilation

Tout appareil de cuisson incluant les cuiseurs à induction doit être installé sous une hotte d’évacuation avec sortie vers l’extérieur ou sous une hotte munie d’un système filtration intégrée répertorié.

Les réchauds à induction ne nécessitent pas d’être installés sous une hotte puisqu’ils maintiennent au chaud les aliments déjà cuits.

Puissances

Il existe des unités de différentes puissances. L’équivalent d’un brûleur à gaz sur une cuisinière d’environ 32,000 BTU est un élément d’une puissance de 2 kilowatts minimum.

Le temps requis pour amener 1 litre d’eau à ébullition sur un cuiseur induction est :

  • 1 KWh = 5 minutes
  • 1,5 / 1,8 KWh = 4 minutes
  • 2,5 KWh = 3 minutes
  • 3,5 KWh = 2 minutes
  • 5 KWh = 1 minute 15 secondes

Sur l’élément électrique d’une cuisinière, environ 5 minutes.
Sur le brûleur à gaz d’une cuisinière, environ 2 à 3 minutes.

Retrouvez ici toutes les fiches de Jean Laviolette

Mots-clés: Équipement
La fiche de Jean Laviolette
HRI - Général

À lire aussi !

f i i
© VRTKL.media (9405-7759 Québec inc.) 2012-2024 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).






arrow_right
Semaine #20
0.25 %arrow_drop_up
0.07 %arrow_drop_up
10.04 %arrow_drop_up
De quoi s'agit-il ?
Cliquez ici