brightness_4
 

Un projet-pilote pour embaucher les travailleurs de 60 ans et plus

 
1er mars 2024 | Par Bastien Durand
Crédit photo: ra-fus / Flickr

Pour attirer des travailleurs plus âgés dans des secteurs en recherche de main-d’œuvre comme l’hôtellerie et la restauration, le gouvernement Legault a annoncé octroyer une subvention de près d’un million de dollars au Conseil du patronat du Québec (CPQ).

L’objectif est d’accompagner le CPQ dans un projet-pilote conçu pour 90 entreprises qui souhaitent embaucher ou retenir des travailleurs dans la soixantaine.

Selon une étude de l’Institut du Québec (IDQ) publiée en 2021, 39% des 60-69 ans sont actifs au Québec, un pourcentage en dessous de la moyenne de l’OCDE.

mail

Abonnez-vous à nos infolettres

Chaque semaine, recevez nos dernières nouvelles dans votre boîte courriel.

Un accompagnement sans frais

L’objectif est d’inciter les entreprises à embaucher plus de travailleurs dans cette tranche d’âge, en proposant notamment un service d’accompagnement personnalisé et d’évaluation de leurs besoins afin de favoriser le maintien en emploi ou l’attraction de travailleurs de 60 ans et plus.

Selon le CPQ, seulement 8% des entreprises québécoises ont une politique ou des pratiques pour recruter ou retenir les personnes âgées de 60 à 69 ans, et 70% des compagnies ne connaissent pas les ressources pour les joindre.

Le projet offre aux entreprises un accompagnement sans frais de 35 heures avec une évaluation de la réalité de l’entreprise quant à la présence d’employés de 60 à 69 ans dans ses rangs et ses pratiques pour les attirer, l’élaboration de mesures de gestion des ressources humaines qui peuvent être mises en place afin d’attirer ou de retenir les sexagénaires, et deux suivis pour constater l’évolution et le succès de l’application des mesures.

Des emplois prisés en tourisme

Dans le secteur touristique, le Conseil québécois des ressources humaines en tourisme (CQRHT) incite les entreprises à faire appel à cette catégorie de main-d’œuvre depuis plusieurs années. Les emplois proposés, surtout en plein air et au contact des gens, sont prisés.

Dans un article publié en février, Xavier Gret, directeur du CQRHT, soulignait d’ailleurs l’importance de prendre en compte cette catégorie de travailleurs : « Ils sont encore actifs, en forme physiquement et ont derrière eux une carrière professionnelle qu’ils peuvent mettre à contribution ».

Mots-clés: Québec (province)
Ressources humaines
HRI - Général

À lire aussi !

f i i
© VRTKL.media (9405-7759 Québec inc.) 2012-2024 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).






arrow_right
Semaine #15
-0.47 %arrow_drop_down
0.16 %arrow_drop_up
-2.73 %arrow_drop_down
De quoi s'agit-il ?
Cliquez ici