dark_mode light_mode
 

Samia Mir : immigrer et se lancer en restauration

 
21 avril 2023 | Par Sophie Poisson
Crédit photo: Courtoisie

Samia Mir, qui finit la première année de son DEC en Gestion d’un établissement de restauration au Mérici Collégial Privé à Québec, vient d’être lauréate des catégories Étudiant international et Restauration lors de la 19e édition des Grands prix de la relève organisée par l’Association québécoise de la formation en restauration, tourisme et hôtellerie. Elle revient sur son parcours qui l’a amenée à quitter son emploi de juriste et la France.

Samia Mir a choisi de faire une reconversion professionnelle en vue d’ouvrir son restaurant. « Je pense que l’approche de la quarantaine m’a décidée. J’avais passé 15 ans dans des tribunaux où j’intervenais dans des moments difficiles de la vie des gens. Parallèlement, j’étais passionnée de cuisine et je me suis dit que j’avais la possibilité d’être plutôt présente dans des moments joyeux. »

Elle a donc passé son Certificat d’Aptitude Professionnelle (CAP) Cuisine à Marseille et l’a accompagné de différentes expériences professionnelles pour découvrir ce qui l’intéressait le plus et développer plusieurs aptitudes. Elle a notamment appris les bases de la cuisine et l’ambiance conviviale dans des bistros ; les grandes quantités et les buffets dans les restaurants d’application, la minutie et le dressage dans les restaurants gastronomiques, les restrictions alimentaires dans la maison de retraite et le centre de rééducation.

mail

Abonnez-vous à nos infolettres

Chaque semaine, recevez nos dernières nouvelles dans votre boîte courriel.

Gestion d’un établissement

Après plusieurs séjours au Canada, Samia Mir a choisi de s’installer avec sa famille à Québec et de compléter son parcours avec un DEC en Gestion d’un établissement de restauration. « Je cuisine depuis des années, donc je sais me débrouiller, mais gérer la comptabilité ou encore les fiches de paie, ce sont des choses que je dois apprendre. Quand on veut ouvrir son restaurant, je pense qu’il faut être plus gestionnaire que cuisinière », considère-t-elle.

Elle cherchait aussi une formation en alternance : trois jours de cours, suivis d’un apprentissage en milieu de travail. « Il y a un avantage financier puisque cela me permet de travailler et ainsi de pouvoir subvenir aux besoins de ma famille, souligne la mère de deux filles. Il y a aussi le côté pratique parce que je peux immédiatement mettre en application ce que j’apprends à Mérici Collégial Privé. »

En tant qu’étudiante, elle a gratuitement eu recours aux services de l’organisation à but non lucratif Accès Études Québec pour rédiger sa lettre de motivation en vue d’être acceptée au DEC, avoir les coordonnées d’un avocat spécialisé en immigration ou encore être mise en relation avec une association en vue d’acheter du mobilier.

Un employeur investit dans la formation

Au début de ses études, elle avait la possibilité de chercher par elle-même un employeur, mais la nouvelle arrivante a préféré se faire épauler par Sébastien Bonnefis. L’enseignant et coordonnateur du programme lui a ainsi listé des restaurants qui pouvaient répondre à ses critères. Elle s’est alors renseignée sur chacun d’eux en ligne, puis s’est rendue sur place pour découvrir la nourriture qu’elle serait amenée à cuisiner. Elle a ainsi choisi Paris Grill.

« Je cherchais un établissement de type bistro et un employeur qui s’investisse dans mon apprentissage, explique Samia Mir. Formée comme cuisinière, je passe par tous les postes en cuisine, j’ai aussi fait du travail administratif, j’ai été hôtesse, suiteuse et serveuse, en binôme avec un observateur au début. Ça peut être un défi pour l’employeur, mais je suis contente, il joue vraiment le jeu ! »

Quant à son projet d’ouvrir un restaurant, étant originaire d’une petite ville, Digne-les-Bains, et issue d’une famille qui travaille la terre, elle estime avoir toujours vécu en mode zéro déchet et vouloir le mettre de l’avant. La vague environnementale et le fait d’être devenue mère la poussent encore plus dans cette direction. Mais elle reste ouverte aux possibilités, sachant qui lui reste deux années de formation, de quoi agrandir son réseau et développer de nouvelles idées.

Pour voir la capsule de présentation : Samia Mir, finaliste de la 19e édition des Grands Prix de la Relève

À lire aussi : Des catégories font leur retour aux Grands prix de la relève
Mérici Collégial Privé crée une formation en gestion de courte durée

Mots-clés: 03 Capitale Nationale (Québec)
Relève
Restauration

À lire aussi !

f i i
© VRTKL.media (9405-7759 Québec inc.) 2012-2024 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).






arrow_right
Semaine #27
-5.29 %arrow_drop_down
-0.12 %arrow_drop_down
-0.08 %arrow_drop_down
De quoi s'agit-il ?
Cliquez ici