dark_mode light_mode
 

Main-d’œuvre : l’AHRQ et Destination Québec cité créent un comité spécial

 
14 novembre 2023
Crédit photo: Nancy Bourque / Pexels

Un nouveau comité de gestion constitué de représentants de l’Association hôtelière de la région de Québec (AHRQ) et de ceux nommés par Destination Québec cité (DQc) a été crée, avec pour but de répondre aux besoins d’aujourd’hui des entreprises touristiques de la région de Québec, notamment en matière de pénurie de main-d’œuvre.

« Si l’industrie touristique fait face à de nombreux défis et à de nombreux enjeux liés à la pénurie de main-d’œuvre depuis des années, force est de constater que la situation s’est exacerbée avec la pandémie », note le comité dans un communiqué. Avant la pandémie, plus de 40 700 emplois directs et indirects étaient générés dans la région par le secteur du tourisme.

Le comité de gestion de l’Entente AHRQ-DQc comprend sept membres, dont quatre représentants de l’AHRQ (Alupa Clarke, directeur général ; Julien April, vice-président du conseil d’administration ; Sarah Côté, présidente du conseil d’administration ; et Gina Cuglietta, administratrice au conseil d’administration) et trois représentants de DQc (Robert Mercure, directeur ; Caroline Lepage, présidente du conseil ; et Samantha McKinley, administratrice
du conseil).

mail

Abonnez-vous à nos infolettres

Chaque semaine, recevez nos dernières nouvelles dans votre boîte courriel.

Ce comité de gestion conjoint, qui a notamment pour mandat de gérer le fonds prévu par l’Entente du Fonds de partenariat AHRQ-DQc (provenant d’une partie des revenus régionaux issus de la taxe sur l’hébergement), se penchera sur les principaux défis du secteur touristique de la destination en y allouant les ressources financières du Fonds nécessaires pour y répondre.

Établir un plan d’action

En plus des actions qui ont été mises en place dans les deux dernières années pour répondre à des besoins immédiats en recrutement, comme le programme Explore et FuturParfait de Katimavik, l’AHRQ et DQc ont déterminé qu’il fallait se pencher rapidement sur la mise en place de projets ou de solutions pour encore mieux soutenir l’industrie et ses membres et pour agir de manière concertée sur trois dossiers de l’industrie, soient la pénurie de main-d’œuvre, la mobilité des touristes et le tourisme d’affaires.

Le comité de gestion a préconisé l’embauche d’une ressource, agissant sous la supervision de la direction de l’AHRQ et travaillant en collaboration avec DQc, qui se penchera à temps plein sur les enjeux de recrutement de la main-d’œuvre et aura pour mandat de faire un état des lieux du secteur, de prendre le pouls du terrain, de faire une veille stratégique et une analyse des opportunités proposées par les institutions et les organismes du domaine de l’emploi ainsi que d’évaluer les meilleures pratiques mises en place ailleurs dans le monde. Pour conclure son mandat, cette nouvelle ressource se consacrera à l’élaboration d’un plan d’action.

« En 2019, lorsqu’il a été décidé d’abolir les crédits marketing de 15% provenant de la TSH et destinés aux établissements d’hébergement de 200 chambres et moins, la direction de l’AHRQ a promis à ses membres touchés que les sommes perçues et redirigées vers le Fonds commun AHRQ-DQc serviraient à répondre aux enjeux rencontrés dans le secteur de l’hôtellerie, indique le directeur général de l’AHRQ, Alupa Clarke, dans un communiqué.Notre annonce répond non seulement à cette promesse faite auprès de nos membres, mais s’attaque également à l’un des enjeux principaux de l’écosystème touristique de Québec. »

Mots-clés: 03 Capitale Nationale (Québec)
Partenariat
Tourisme
Ressources humaines
HRI - Général

À lire aussi !

f i i
© VRTKL.media (9405-7759 Québec inc.) 2012-2024 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).






arrow_right
Semaine #21
-7.44 %arrow_drop_down
0.11 %arrow_drop_up
0.14 %arrow_drop_up
De quoi s'agit-il ?
Cliquez ici