brightness_4
brightness_4
Le média des professionnels de la restauration et de l'hébergement
PUBLICITÉ
 

Le tourisme québécois se porte bien

 
4 octobre 2007

La saison touristique qui s’achève était porteuse de plusieurs inquiétudes à ses débuts alors qu’on craignait que le taux de change avec le dollar américain et le prix de l’essence dissuadent les touristes de voyager au Québec. Surtout, on craignait que les Américains délaissent le Québec pour rester aux États-Unis.

Il semble que les Américains aient bel et bien diminué leurs visites au Québec durant les mois de juin et juillet 2007 selon les chiffres de Tourisme Québec, mais une clientèle de remplacement a permis d’absorber les pertes dans l’industrie de l’hébergement. En effet, le nombre de chambres occupées en juillet 2007 est environ le même qu’en juillet 2006. On note même une minime augmentation de 0,1 % des chambres occupées dans tout le Québec.

À Québec et Montréal, on note une légère augmentation, respectivement de 1,8 % et de 4,1 %. Trois régions du Québec enregistrent un score négatif pour juillet 2007 par rapport à juillet 2006 : la Montérégie a perdu 18,7 %, la région des Cantons-de-l’Est baisse de 12,1 % et le Saguenay-Lac-Saint-Jean écope de 11 % de moins. À l’opposé, trois autres régions ont vécu une excellente année : grande gagnante cette année, la région de la Chaudières-Appalaches enregistre un gain de 17,8 % sur l’année dernière, l’Abitibi-Témiscamingue grimpe à 10 % et le Bas-Saint-Laurent obtient 7,5 % de plus de chambres occupées. Le prix moyen d’une chambre d’hôtel, pour sa part, a grimpé de quelques dollars, passant de 119,10 $ à 122,20 $.

Danielle Chayer, présidente de l’Association des hôteliers du Québec, a observé les mêmes données lors de ses contacts avec les hôteliers. « Toutefois, certaines régions moins touristiques que d’autres, ont connu un mois de septembre plus difficile », a-t-elle mentionné.

En ce qui concerne le tourisme international au Québec cette année, on note une augmentation importante de la clientèle outre-mer, ce qui vient contrebalancer une baisse de la clientèle américaine. Au total, les chiffres annoncent une hausse de 3,4 % d’achalandage touristique en 2007.

Les visiteurs étrangers sont venus massivement d’Europe cette année. La France est venue au Québec à hauteur de 9 % d’augmentation en juin alors que la Belgique et l’Italie ont connu également une augmentation. L’Italie plafonne avec ses 28,4 % de hausse de visiteurs au Québec. En Asie, on observe une diminution importante de visiteurs provenant du Japon. Près de 40,8 % de visiteurs japonais en moins ont traversé l’océan pour visiter le Québec en juin. En Amérique centrale, une augmentation de 16 % est enregistrée.

Tous ces chiffres nous font comprendre que le tourisme québécois est plus vigoureux que jamais. Malgré tous les obstacles, les touristes n’ont pas l’intention de délaisser une région si riche en découvertes et en plaisirs gourmands. Les touristes québécois, pour leur part, visitent souvent leur propre province, vont aux États-Unis en raison du taux de change avantageux ou se dirigent vers l’Ontario.

Mots-clés: Québec (province)
Tourisme
Statistiques
Hôtellerie
PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

À lire aussi !

f t i i
© HRI (9405-7759 Québec inc.) 2012-2022 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).