dark_mode light_mode
 

L’emblématique 9e étage du Centre Eaton reprend vie

 
19 avril 2024 | Par Bastien Durand
Crédit photo: Bastien Durand

Il était resté figé dans les murs du Centre Eaton depuis plus de 25 ans, mais Le 9e renaît après des travaux de rénovation impressionnants qui ont duré un an et demi. L’espace niché dans un bâtiment du centre-ville de Montréal a ouvert ses portes aux médias pour une visite, avant sa réouverture officielle à la mi mai.

Propriété d’Ivanhoé Cambridge opérée par un regroupement d’entrepreneurs montréalais (Jeff Baikowitz, Marco Gucciardi, Andy Nulman, Madeleine Kojakian et le collectif les 7 Doigts), Le 9e comprend le restaurant Île de France, avec 120 places et deux salles privatives additionnelles, le salon d’Argent et le salon d’Or, pouvant accueillir 20 personnes chacun. Un bar à cocktail complète l’offre, ainsi qu’un café situé au rez-de-chaussée de l’immeuble. Au maximum de sa capacité, Le 9e pourra accueillir 500 personnes.

Côté cuisine, le chef exécutif Liam Hopkins (Hopkins, McKiernan, Park) sera aux fourneaux, épaulé par le directeur culinaire Derek Dammann (Maison Publique, McKiernan, Fifteen). Ils proposertont une offre gastronomique inspirée du menu de l’établissement d’origine. Du côté cocktails, Andrew Whibley (Bar Cloackroom et Bar Dominion) dirigera le bar. Enfin, Dominique Jacques (MELK) se joindra à l’équipe pour comme directeur l’espace café.

mail

Abonnez-vous à nos infolettres

Chaque semaine, recevez nos dernières nouvelles dans votre boîte courriel.

Une rénovation historique

Le 9e, installé dans un bâtiment classé immeuble patrimonial en août 2000, s’est refait une beauté. Mais pas n’importe comment : il fallait respecter le style et l’esprit de l’aménagement originel conçu par Jacque Carlu en 1931. « Valoriser ce patrimoine en décrépitude, c’était véritablement le défi du projet », assure Jimmy Levesque, responsable du chantier de rénovation.

Sols, planchers, plafonds, murs, luminaires, rideaux, vitres, dessertes... Tout a été rénové et restauré pour respecter ce lieu emblématique de la ville en étant conforme aux normes de sécurité actuelles. « Le plus gros du travail, c’est ce qu’on ne voit pas : l’électricité, la plomberie, les systèmes de chauffage. Il a fallu tout reprendre et travailler derrières les surfaces. »

Dans la Grande Salle, qui sera désormais utilisée pour des spectacles et événements privés, la hauteur impressionne - environ 35 pieds. « Dans un lieu comme celui-là, il faut se mettre en deuxième position, estime Georges Drolet, architecte au cabinet EVOQ Architecture et collaborateur du projet. Il a fallu comprendre qu’elles étaient les idées de l’architecte d’origine et s’inscrire là-dedans. On est petit à petit arrivé à montrer la magie de cet espace tel que Calu l’avait imaginé dans son ensemble pour le plaisir des Montréalais. »

Pour refaire le lieu à l’identique, des recherches d’archives ont été nécessaires. « Dans les années 1980, le style art déco du Centre Eaton avait pris le dessus avec des teintes plus pétantes qu’à l’origine. On est reparti de la base. »

La réouverture officielle du lieu est prévue le 17 mai. Le restaurant, qui prévoit une offre souper dans un premier temps, sera ouvert sept jours sur sept.

À lire aussi : Faire revivre le 9e d’Eaton : « Maintenant ou jamais ! »

Mots-clés: 06 Montréal
Ouverture / Rénovation
Restauration

À lire aussi !

f i i
© VRTKL.media (9405-7759 Québec inc.) 2012-2024 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).






arrow_right
Semaine #20
0.25 %arrow_drop_up
0.07 %arrow_drop_up
10.04 %arrow_drop_up
De quoi s'agit-il ?
Cliquez ici