Empreinte écologique au menu

 
2 août 2010 | Par Ginette Poulin

La chaîne de restaurants végétariens Otarian, basée en Australie, permet maintenant de suivre l’empreinte écologique de chaque élément qui se trouve au menu de ses établissements, de leur origine à la consommation.

En effet, basée sur des normes internationales telles que le BSI PAS 2050, la chaîne permet de retracer l’empreinte carbone de tous ses plats. Par ailleurs, l’entreprise a récemment été choisie pour tester la nouvelle norme de production Greenhouse Gas Protocol qui permet de comparer les émissions de gaz à effet de serre entre les repas végétariens offerts par les restaurants Otarian et des plats similaires offerts par d’autres restaurants qui contiennent de la viande, du poisson ou des œufs.

Les consommateurs sont même récompensés pour le carbone qu’ils économisent en mangeant aux différents établissements de la chaîne puisque pour chaque achat, ils obtiennent des crédits sur une carte "Carbon Karma". Pour chaque 100 points accumulé, les clients se voient remettre gratuitement une gâterie chocolatée. Pour ceux qui désirent se donner bonne conscience, la carte permet également de connaître le cumulatif des économies en carbone, encourageant ainsi le client à continuer de réduire son impact sur l’environnement.

En plus de s’approvisionner localement, les restaurants Otarian utilisent des appareils écoénergétiques et leur alimentation en électricité provient en grande partie du vent, de l’eau ou du soleil. Par ailleurs, les tables et les chaises de chaque établissement sont fabriquées à partir de matériaux recyclés.

Mots-clés: International
Développement durable
Marketing
Restauration

À lire aussi !

© HRI 2012-2020 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).