De l’ananas sur la pizza ? La bannière Bàcaro veut trancher le débat

 
4 février 2020 | Par Pierre-Alain Belpaire

D’ici la fin de ce mois de février, l’enseigne Bàcaro Pizzeria Urbaine s’est donné pour objectif de trancher un débat qui divise l’univers culinaire depuis 1962, lorsqu’un ... Canadien d’origine grecque décidait de poser quelques tranches d’ananas sur une pizza. Génie gastronome ou impardonnable sacrilège ? Pour - enfin - savoir ce qu’en pensent les Québécois, Angelo Mercuri, fondateur de la bannière Bàcaro, a tout simplement décidé de demander l’avis des clients de ses 10 succursales et, évidemment, de leur proposer de déguster sa propre déclinaison de la « classique » hawaïenne.
 

HRImag : Angelo Mercuri, évacuons immédiatement LA question que tout le monde se pose : êtes-vous, personnellement, pour ou contre la pizza hawaïenne ?

Moi, je suis pour. Totalement pour. Pourquoi ? Parce que ça me plaît, tout simplement. Ce côté sucré/salé, ça me parle.

Pourquoi y a-t-il une telle controverse autour de la présence d’ananas sur les pizzas ?

C’est le combat éternel entre les traditionalistes et les avant-gardistes. Ce qui me frappe, c’est qu’à chaque fois qu’on en propose dans nos restaurants, on se rend compte à quel point le public est divisé sur la question.

Pour bien comprendre et cerner ce phénomène, vous avez donc décidé d’interroger vos clients durant un mois de février spécial.

Durant tout le mois, on propose à nos visiteurs de répondre à un sondage en ligne pour nous indiquer s’ils sont pour ou contre les ananas sur leur pizza. L’un des participants remportera un mois de pizza chez Bàcaro. On va ensuite analyser les résultats et prendre une grande décision : si le vote est en faveur des ananas, l’hawaïenne restera au menu ; dans le cas contraire, elle disparaîtra.

Même si le vote est de 51%-49% ?

Oui, promis, on respectera l’avis des clients. Je pense justement que le vote sera très, très serré, autour des 50%.

La pizza hawaïenne peut-elle facilement être réinventée, retravaillée ?

Oui, ça s’y prête vraiment. Durant ce mois de février, on la propose par exemple avec du fromage ricotta et des piments jalapeños, en plus de la sauce tomate et des ananas. Et on a choisi de remplacer le jambon par du bacon. On respecte l’esprit de l’originale en la revisitant un peu.

L’action a été lancée le 1er février. Quel accueil lui a été réservé pour l’instant ?

Ça fait vraiment jaser et on note beaucoup de mouvement sur notre site. Et dans nos restaurants, ça fonctionne vraiment fort aussi : on n’avait jamais mis autant d’ananas sur des pizzas !

(Photo : Solution Resto)

Pour suivre Bàcaro Pizzeria Urbaine :

Mots-clés: 06 Montréal
Concours
Statistiques
Tendances
Restauration

À lire aussi !

© HRI 2012-2020 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).