Concours du Meilleur sommelier du monde : la candidate canadienne satisfaite de sa prestation

 
28 mai 2007

La semaine dernière, l’Association de la sommellerie internationale (ASI) couronnait le Suédois Andreas Larsson comme meilleur sommelier du monde. Cette annonce nous a fait rechercher ce qui était arrivé à la compétitrice du Canada, la Québécoise Véronique Rivest. Nous n’avons pas pu joindre Mme Rivest, qui, aux dernières nouvelles, prenait un repos bien mérité, mais nous avons pu obtenir quelques renseignements glanés notamment sur le blogue Méchant Raisin, tenu par Mathieu Turbide, du Journal de Montréal. Selon les renseignements obtenus par M. Turbide, Mme Rivest aurait donné une fort belle performance, maîtrisant ses émotions et se concentrant au possible pour répondre aux questions. Des questions qui étaient, de l’aveu des compétiteurs ayant déjà concouru par les années passées, beaucoup plus difficile que celles des éditions antérieures.

La tenante du titre de meilleur sommelier du Canada n’a toutefois pas pu savoir à quel rang elle s’était classée, malgré des démarches dans ce sens. Toutefois, rapporte-t-elle, si l’ordre dans lequel les candidats ont été nommés correspond à leur ordre d’élimination, elle serait arrivée dans le Top 10. Si c’était le cas, la jeune femme envisagerait de refaire le concours lors de sa prochaine édition.

Peu importe le résultat de ce concours, la sommelière sera candidate lors du concours international Femmes du vin 2007, qui se tiendra le 14 juin prochain, à Paris. Ce concours a pour mission de reconnaître et de mettre en valeur le talent des femmes qui se passionnent pour le vin, tant dans la catégorie amateur que professionnelle. C’est une histoire à suivre !

Mots-clés: International
Concours
Sommellerie

À lire aussi !

© HRI 2012-2020 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).