Bière, bière, bière à l’Archibald

12 octobre 2007

Les bières avaient de quoi faire tourner la tête à la microbrasserie Archibald le 10 octobre dernier lors du lancement de l’Oktoberfest. L’établissement de Lac-Beauport, près de Québec, a présenté à la presse trois bières récemment lancées ou reformulées.

La plus spectaculaire d’entre elles est sans doute la bière au bleuet. Celle-ci produit une colonne de gaz carbonique (CO2) qui tourne sans fin dans le verre, un peu à la manière du champagne, mais de façon beaucoup plus vigoureuse. Des bleuets, ajoutés à la bière lors du service, tournoient dans le verre sans arrêt. Très impressionnant pour le buveur ! La technique utilisée pour arriver à ce résultat est jalousement gardée par le maître brasseur. « Je pense qu’on est les seuls sur plusieurs continents à faire ça », a avancé le maître brasseur de l’établissement, Yves Bergeron.

À la bière au bleuet s’ajoutait une blanche, la Weiss, lancée le 24 juin dernier, ainsi que la Valkyrie, une bière à la robe cuivrée dont le maître brasseur avait fait un brassin spécial pour l’Oktoberfest.

Comment se fait le choix de produire une bière ?

« La meilleure bière, c’est celle qui se vend, a affirmé sans détour Yves Bergeron. Je vais chercher les styles les plus populaires au monde et je les mets aux standards mondiaux. Je ne ferai rien de très épicé, par exemple. Sur le plan commercial, ce qui est important, c’est la constance. Le client veut que ça goûte la même chose que la dernière fois. »

On aperçoit ci-dessus le chef de l’Archibald, Olivier Blais, en compagnie du propriétaire François Nolin. La microbrasserie Archibald propose pour l’Oktoberfest six plats spéciaux concoctés avec de la bière jusqu’au 20 octobre prochain.

Des bières vendues dans plusieurs restaurants

L’Archibald fournit déjà ses bières à d’autres restaurants de Québec et de Thetford Mines et aurait la capacité de fournir quelques autres établissements, selon M. Bergeron. La microbrasserie produit maintenant 11 variétés de bière.

Accords mets et bière en vue

M. Bergeron nous a par ailleurs confié que le prochain menu de la microbrasserie indiquera pour chaque plat une suggestion de bière. « Par exemple, la noire va bien avec les moules, la bière au bleuet se prend bien avec une entrée sur la terrasse et la Weiss est en parfait accord avec des saucisses pas trop relevées », a-t-il illustré.

Sur la photo en tête d’article, on aperçoit le maître brasseur Yves Bergeron

À lire aussi !




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2019
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.