Après des allégations « sans fondement », le Groupe MTY se veut rassurant

 
24 février 2020

Le Groupe MTY annonçait, le 14 février, qu’il repoussait le moment du dévoilement de ses résultats du quatrième trimestre, initialement prévu mardi dernier, en raison d’éléments soulevés par un « prétendu lanceur d’alerte », relate La Presse canadienne. MTY a répété ce lundi que les allégations récemment formulées à son endroit étaient « sans fondement », sans toutefois offrir plus de détails sur le sujet aux investisseurs ainsi qu’aux analystes.

L’article mentionne qu’au cours d’une conférence téléphonique, le chef de la direction du franchiseur et exploitant de restaurants Éric Lefebvre a affirmé qu’au terme d’un examen du comité de vérification, il n’y avait « pas d’impact » sur les résultats financiers de la société établie à Montréal.

« Nous ne pouvons pas entrer dans les détails, et puisque les allégations ont été jugées sans fondement, il est donc inutile de les énumérer pour le moment, mentionne Éric Lefebvre. Mais il ne s’agissait pas seulement d’un élément en particulier. »

Selon l’homme d’affaires, l’entreprise a pris la « bonne décision » en agissant de la sorte pour laisser le temps au comité de vérification de se pencher sur la chose. Ce lundi avant-midi, à la Bourse de Toronto, l’action du propriétaire de marques telles que Thai Express, Tiki-Ming, Tutti Frutti et Valentine était en forte hausse.

Pour découvrir l’intégralité de cet article : cliquez ici.

(La Presse canadienne)

Mots-clés: International
Franchise
Revue de presse
Restauration

À lire aussi !

© HRI 2012-2020 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).