brightness_4
brightness_4
Le média des professionnels de la restauration et de l'hébergement
PUBLICITÉ
 

Un nouveau livre pour accorder le café aux plats

 
23 novembre 2022 | Par Caroline Devillers
Crédit photo: Les Éditions La Presse – Cuisine
  • Éditeur : Les Éditions La Presse – Cuisine
  • Auteurs : Kareen Grondin et Didier Reolon
  • ISBN : 978-2-89825-131-3
  • 208 pages (39,95 $)
  • Parution : 3 novembre 2022

Depuis quelques années, au Québec et dans le monde entier, il existe un engouement grandissant autour du café : les différents modes de préparation, sa culture, sa torréfaction, etc. Dans ce contexte, Kareen Grondin, qui se décrit comme spécialiste en recettes et développement alimentaire, et Didier Reolon, directeur général d’Édika, écrivent un premier livre ensemble : CAFÉ - LE CONNAÎTRE, LE CUISINER, L’APPRÉCIER.

Elle, a travaillé à la conception, à l’élaboration et au développement des recettes au sein de l’équipe de Ricardo Media pendant plus de 15 ans, avant de se mettre à son compte en 2020. Lui, travaille depuis plus de 10 ans dans le domaine des machines à espresso et du café de spécialité. Il est aujourd’hui directeur général d’Édika, une entreprise québécoise spécialisée dans la distribution de matériel et d’accessoires de qualité pour la préparation du café.

Amis depuis une quinzaine d’années, l’idée d’un livre leur est venu lors d’un souper, après avoir discuté de l’intérêt émergent pour le café, notamment avec les réseaux sociaux. Ils ont alors pris la décision d’allier leur expertise autour de ce produit.

« La proposition s’est faite d’elle-même, se souvient Didier Reolon. Il y a déjà beaucoup de choses qui existent sur le café, beaucoup de recettes au café, mais avec la finesse et le degré d’expertise de Kareen, qui est assez extraordinaire, plus tout ce qu’elle a déjà fait comme livres à succès avec Ricardo, c’était impossible de ne pas lui proposer ce projet. »

Connaître le café pour mieux l’exploiter

L’ouvrage propose 70 recettes de plats sucrés et salés – collations, plats principaux, desserts, boissons et sirops. Elles sont regroupées selon le type de torréfaction du café pouvant au mieux les accompagner : claire/blonde, moyenne/mi-noire et noire/foncée. Elles sont aussi précédées d’informations sur les espèces et variétés, les types de torréfaction ainsi que leur impact sur le grain et sur le goût. On y trouve également des conseils sur le choix du café, sa préparation, que ce soit l’espresso, les infusions, les cafés accompagnés de lait ou encore les créations originales.

Toute la première partie du livre fait donc un état des lieux du café. Celle-ci a été écrite par Didier Reolon et deux employés d’Édika, un barista et le chargé de communication. L’objectif a été de mettre en avant de l’information technique pour permettre aux lecteurs d’aller plus loin dans leur réflexion sur le café.

« On a voulu créer un moment pendant lequel les gens prennent plaisir avec le café, développe Kareen Grondin. Et je pense que les illustrations de l’ouvrage [- prises par Virginie Gosselin, photographe culinaire -] y contribuent. On a aussi souhaité que nos lecteurs se sentent confortés dans l’idée qu’ils connaissent des choses sur le café parce que parfois les livres sont trop complets et on a vite fait d’oublier des informations. Ici, on a fait quelque chose d’un peu plus sommaire et accessible. »

Partager un intérêt pour le café

CAFÉ - LE CONNAÎTRE, LE CUISINER, L’APPRÉCIER poussent, tant pour les débutants et que pour les connaisseurs de café, à consommer des produits locaux le plus possible. Un essentiel selon les auteurs qui s’enchantent de la variété des produits québécois.

« On sait que le café ne pousse pas ici à cause de nos températures, mais c’est un peu comme les épices pour moi, il y a des produits dont on ne peut pas se passer, explique Kareen Grondin. Mais il faut encourager la bonne torréfaction d’ici parce que nos artisans font ça très bien et que c’est un peu magique. »

Selon les auteurs, l’intérêt du café est fait pour rester, ce n’est que la manière dont il est préparé et le type de torréfaction qui eux peuvent se démoder avec le temps. Ils expliquent tous les deux qu’ils ont eu plaisir à travailler ensemble et se décrivent comme deux « créatifs qui s’entraident beaucoup ». Kareen Grondin et Didier Reolon n’excluent pas l’idée d’un jour retravailler ensemble sur un autre projet littéraire.

À lire aussi : Du café à toutes les sauces
Le café au bout du doigt

Mots-clés: Québec (province)
Recette
Restauration
PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

À lire aussi !

f t i i
© HRI (9405-7759 Québec inc.) 2012-2022 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).