brightness_4
brightness_4
PUBLICITÉ
 

LE COMMERCE DE L’ALIMENTATION ET DE LA RESTAURATION ALIMENTAIRE

Trois tendances qui rendent obsolètes les techniques de recrutement traditionnelles

 
3 décembre 2021 | Par Christian Latour, Professeur Collège Mérici

Selon la recherche « Advancing Recruiting’s Value Through Uncertain Times : Shaping the Workforce », présentée dans Harvard Business Review, juin-juillet (2021 p. 10), il y a trois tendances qui rendent obsolètes les techniques de recrutement traditionnelles.

LES TROIS TENDANCES QUI RENDENT OBSOLÈTES LES TECHNIQUES DE RECRUTEMENT TRADITIONNELLES

Premièrement

Les compétences requises pour de nombreuses fonctions de travail ont une durée de vie de plus en plus courte, notamment en raison d’avancées technologiques disruptives et plus fréquentes.

Les études révèlent que dans les fonctions clés comme la finance, l’informatique et les ventes, les postes pourvus aujourd’hui nécessiteront jusqu’à dix nouvelles compétences au cours des 18 prochains mois.

Les chercheurs qui travaillent sur ce sujet constatent une incertitude croissante concernant les compétences qui seront nécessaires dans les emplois actuels et futurs, tandis que l’essor du télétravail conduit à redéfinir ou à automatiser de nombreuses tâches.

Deuxièmement

Les viviers de talents dans lesquels les recruteurs ont l’habitude de puiser ne sont plus une source pertinente.

Il est possible aujourd’hui de trouver d’excellents candidats en dehors des foyers traditionnels que sont les grandes universités ou les écoles techniques. De plus en plus de salariés acquièrent des compétences essentielles directement en entreprise – ou même depuis leur résidence en suivant des cours en ligne dispensés par les formateurs et/ou les écoles les plus prestigieuses de la planète.

Troisièmement

Les candidats se montrent de plus en plus sélectifs vis-à-vis de leur employeur – les organisations doivent donc maintenant proposer « une proposition de valeur (employés) » convaincante. Cette proposition doit premièrement comprendre et une rémunération et des avantages sociaux compétitifs, mais elle doit également incorporer une multitude d’autres créateurs de bénéfices attractifs pour les candidats cibles.

Mon point de vue concernant cette troisième tendance

Pour adapter leurs propositions de valeur (employés), les entreprises ont intérêt à s’inspirer des meilleures pratiques développées par les spécialistes du marketing.

Les entreprises doivent dorénavant étudier, analyser et comprendre les désirs, les besoins et les attentes des collaborateurs qu’elles veulent attirer. Elles doivent ensuite formuler et construire pour ceux-ci des propositions de travail adéquates, de la même manière qu’elles formulent et construisent les propositions de valeur avec lesquelles elles tentent de séduire et d’attirer leurs clients cibles.

Avec la même logique et les mêmes motivations qui poussent les entreprises de restauration alimentaire à offrir à leurs clients cibles des propositions de valeur (clients) livrées à travers un parcours client agrémenté d’une véritable expérience client ; les entreprises devront à l’avenir offrir à leurs collaborateurs cibles des propositions de valeur (employés) livrées à travers un parcours employé stimulant et agrémenté d’une expérience employée auxquelles les collaborateurs visés accorderont véritablement de la valeur.

MÉDIAGRAPHIE

Manuel de gestion-réflexion / Christian Latour ☺

Pour communiquer avec Christian Latour :

• Sur Facebook : Christian Latour
• Sur Twitter : @Christian Latour
• Sur LinkedIn : Christian Latour, MBA

La première version de ce texte a été mise en ligne le 24 novembre 2021.

PUBLICITÉ
f t i i
© HRI (9405-7759 Québec inc.) 2012-2021 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).