Reprise des cours pratiques à l’ITHQ : Grandes retrouvailles sous haute sécurité

 
20 mai 2020 | Par Pierre-Alain Belpaire

Lundi prochain, quelque 200 étudiants et leurs enseignants retrouveront les locaux de l’Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec. Dès la mi-mars, la célèbre institution avait reçu comme consigne de fermer ses portes et de poursuivre ses cours de manière virtuelle. Mais, à l’instar des autres centres de formation professionnelle du Grand Montréal, l’ITHQ s’est vu confirmer voici peu par le ministère de l’Éducation qu’il pouvait désormais reprendre des cours pratiques. « Pour certaines matières, qu’on pense notamment à la cuisine ou à la pâtisserie, cela nécessite de mettre la main à la pâte, souligne Francis Archambault, coordonnateur à la formation professionnelle. Et même si, ces dernières semaines, nos professeurs ont été extraordinaires de polyvalence et d’inventivité, il y a des compétences qui ne peuvent être enseignées, évaluées ou sanctionnées autrement que sur le terrain, en cours pratiques. »

Durant cette session longue de quatre semaines, les groupes habituels seront divisés en deux : à peine 7 ou 8 étudiants inscrits aux DEP ou au DEC en Gestion d’un établissement de restauration se présenteront donc devant les formateurs pour poursuivre leur apprentissage. Tous, élèves, enseignants ou autres membres du personnel de l’ITHQ, se devront d’observer à la lettre une longue liste de mesures d’hygiène et de protocoles de sécurité. « On sent beaucoup de fébrilité et quelques inquiétudes, mais je pense que c’est naturel : cela fait deux mois qu’on entend parler de distanciation physique », rappelle Francis Archambault.

S’il assure que tous les cours pratiques sont « adaptables » dans un univers post-COVID, le responsable concède que conserver une distance de deux mètres entre élèves et professeurs sera parfois délicat et qu’il faudra, dans ces cas-là, imposer des équipements de protection individuelle, comme le masque ou les lunettes. Quant aux instruments et outils de travail, notamment ceux appelés à être partagés entre apprentis (sorbetière, machine sous-vide, …), ils seront régulièrement nettoyés et désinfectés. « Les cours se dérouleront comme d’habitude... ou presque. Dans une industrie comme la nôtre, les principes d’hygiène et de salubrité étaient déjà très importants. La COVID nous pousse simplement à aller encore plus loin, à être un peu plus vigilants. »

L’Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec exige par ailleurs que ses étudiants se présentent 30 minutes avant le début de leur cours. Cette demi-heure devra permettre d’accueillir et d’enregistrer l’élève, de s’assurer qu’il ne présente aucun symptôme, avant de le laisser retrouver son casier (« Il ne pourra, en aucun cas, enfiler son uniforme avant d’entrer à l’ITHQ »), de se laver les mains et de se diriger vers son atelier. « Si on se rend compte que 15 ou 20 minutes suffisent, on s’adaptera », précise Francis Archambault.

À quelques jours des grandes retrouvailles, le calme règne encore dans les locaux de la rue Saint-Denis. Mais les responsables de l’Institut savent à quel point ces quatre semaines seront riches en émotions et, surtout, en enseignements. « Pour l’automne 2020, on réfléchit à des formules hybrides : tout ce qui pourra se faire en ligne, on le fera, mais on tient à conserver des séances pratiques. Les informations colligées durant le prochain mois influenceront donc très certainement nos choix et nos décisions quant à la session automnale. »

(Crédit photo : Pierre Beauchemin, ITHQ)

Pour suivre l’ITHQ :

Mots-clés: 06 Montréal
Santé et sécurité
Écoles
Formation
Services institutionnels

À lire aussi !

© HRI 2012-2020 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).