Relance du tourisme : Les voyageurs réservent, mais restent près de chez eux

 
16 juin 2020

L’industrie du tourisme fait partie des secteurs les plus touchés par la pandémie de COVID-19. TripAdvisor a récemment publié une recherche intitulée « Au-delà de la COVID-19 : La voie de la reprise pour l’industrie du voyage ». Cette étude, qui s’est échelonnée sur plusieurs mois, visait à analyser le sentiment des consommateurs face au voyage et les données comportementales liées à la pandémie en cours.

Au début de la crise, l’espoir était grand que l’application des restrictions de voyage sur de nombreux marchés serait de courte durée et que la confiance des voyageurs rebondirait rapidement. Comme il est devenu clair que les restrictions étaient susceptibles d’être en vigueur pendant une longue période, l’opinion dominante au sein de l’industrie s’est déplacée vers l’idée d’une reprise progressive avec de nombreuses préoccupations quant à l’effet à long terme sur la confiance des consommateurs. Le rapport de TripAdvisor décrit ainsi les cinq étapes de l’impact et de la reprise progressive des activités pour l’industrie des voyages et de l’accueil :

1. Le déclin

L’impact de la COVID-19 sur le secteur touristique a été immédiat, entraînant une importante baisse des réservations et une forte augmentation des annulations. Plus d’un tiers (34 %) des consommateurs interrogés à la fin du mois de mars ont déclaré reporter un voyage en raison de la COVID-19 plutôt que de l’annuler, un autre quart (27 %) prévoyant de reporter à une date ultérieure un voyage annulé.

Deux répondants sur cinq (40 %) ont déclaré avoir modifié leur voyage en raison des restrictions ou parce que la destination choisie était fermée pour les visiteurs. En d’autres termes, leur décision n’était pas nécessairement un choix.

2. Le plateau

En avril dernier, plus des deux tiers (68 %) des sondés ont déclaré qu’ils pensaient toujours aux voyages et à leur destination. Un tiers (32 %) ont déclaré qu’ils étaient plus susceptibles de regarder des vidéos sur les destinations qu’ils souhaitent visiter, et près d’un cinquième (18 %) étaient plus enclins à regarder des émissions de voyage et des documentaires. La résilience des consommateurs à l’égard des voyages futurs est également devenue évidente dans l’analyse des données de recherche.

3. La relance

Selon TripAdvisor, nous pouvons raisonnablement supposer que les restrictions de voyage, telles que celles imposées au cours des derniers mois, seront finalement levées. Ce qui est plus incertain, c’est comment ces restrictions ont eu un impact à long terme sur la mentalité des consommateurs. La peur d’une deuxième vague potentielle de virus fera-t-elle de la norme des pratiques de distanciation sociale, même si elles ne sont plus obligatoires ? À quel point les gens auront-ils envie de dîner dans un restaurant très fréquenté ou voyager via les principaux centres de transport ?

Les réponses à ces questions sont cruciales afin de préparer cette industrie à ce qui est nécessaire pour attirer des voyageurs potentiels pendant la reprise. Si les projections et les bonnes pratiques sont mises en place dès maintenant, meilleures sont les chances de parvenir à une reprise durable et d’éviter la catastrophe d’une deuxième vague de virus.

Les premiers signes de reprise sont visibles dans le secteur de la restauration. En examinant le trafic vers les pages des restaurants sur TripAdvisor ces dernières semaines, la Nouvelle-Zélande a été la première à enregistrer une forte tendance à la reprise, en corrélation avec son succès à contenir la propagation du virus à ce jour. Le trafic vers les restaurants sur d’autres marchés, notamment en Allemagne, en Suisse et en Espagne, a depuis suivi une tendance à la hausse similaire, ces marchés commençant également à assouplir les restrictions de voyages locaux.

Moins de la moitié (42 %) des consommateurs interrogés affirment dîner au restaurant comme ils le faisaient avant la pandémie, mais d’autres sont plus prudents. Plus d’un tiers des consommateurs (35 %) disent qu’ils mettront l’accent sur les repas dans les restaurants qui assurent la sécurité des clients. Environ un répondant sur six (16 %) évitera complètement les expériences de restauration en faveur de la livraison ou de la vente à emporter.

4. Les voyages à l’intérieur des frontières

Les changements de sentiment des consommateurs racontent une histoire similaire à l’image globale des tendances à travers le monde. Les voyages plus courts vers des destinations plus proches de chez eux représentent un thème récurrent : près de la moitié (44 %) des consommateurs déclarent qu’ils sont plus susceptibles de faire un road trip probablement en raison de la perception que ces voyages sont moins risqués, car ils impliquent généralement des contacts avec moins de personnes que les autres formes de voyage.

Ces mêmes préoccupations, associées à un fort désir de renouer avec les amis et la famille, à mesure que les restrictions se relâchent, peuvent également expliquer les changements avec lesquels les gens veulent voyager à l’avenir. Plus des trois quarts (80 %) des consommateurs disent qu’ils sont plus susceptibles de voyager avec leur famille après la COVID-19, et près des deux tiers (60 %) sont plus susceptibles de voyager avec seulement un ou deux amis.

5. La scène internationale

Alors que les signes pointant vers les phases de reprise sont déjà évidents dans les données sous-jacentes, cette dernière phase internationale est la plus difficile à déchiffrer. Il existe de nombreux facteurs qui détermineront la rapidité avec laquelle les voyages internationaux sortants et entrants se rétabliront sur chaque marché, et les deux ne vont pas toujours de pair. De nombreuses destinations seront confrontées à un délicat équilibre pour protéger la qualité de l’expérience touristique tout en garantissant que les voyageurs la considèrent comme un endroit sécuritaire à visiter.

Près de la moitié (43 %) des consommateurs pensent que leur prochain voyage à l’étranger aura lieu dans plus d’un an, contre seulement un quart (26 %) qui s’attendent à ce que ce soit dans les six mois et 31 % qui croient qu’il se situera entre sept et douze mois.

Découvrez l’étude complète sur tripadvisor.com.

Mots-clés: International
Tourisme
Statistiques
HRI - Général

À lire aussi !

© HRI 2012-2020 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).