Près de 3 000 restaurants, bars et hôtels du Québec récupèrent dorénavant toutes leurs matières recyclables

 
23 mars 2011

C’est en présence du ministre du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs, Pierre Arcand, que Daniel Cotte, président de la Table pour la récupération hors foyer, a rendu publics les résultats du programme de financement permettant aux restaurants, bars et hôtels du Québec de récupérer des matières recyclables qui étaient auparavant éliminées.

À peine trois ans après sa mise en œuvre, plus de 2 700 établissements ont bénéficié du programme, permettant ainsi de récupérer 9 000 tonnes de matières recyclables. Une bonne part de ces performances repose sur des ententes tripartites signées avec des organismes municipaux et environnementaux du milieu pour établir les besoins des gestionnaires d’établissements et assurer une récupération optimale, en quantité et en qualité, des matières recyclables. Depuis un an et demi, neuf ententes ont été signées avec 26 organismes, et à ce jour, les éco-conseillers ont rencontré près de 3 500 gestionnaires d’établissements, avec le résultat suivant : 76 % des restaurants, bars et hôtels visités récupèrent toutes leurs matières recyclables (50 % après avoir adhéré au programme et 26 % qui récupéraient déjà).

« Il s’agit là de résultats impressionnants, a souligné le vice-président de l’Association des restaurateurs du Québec, François Meunier. Les études de caractérisation menées par la Table ont démontré que la récupération est de qualité, avec un taux de contamination de 4 % ce qui équivaut à ce que l’on retrouve dans la récupération résidentielle. »

M. Cotte était également très heureux de l’annonce faite le 21 mars dernier concernant l’engagement financier d’Éco Entreprises Québec et du ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs d’un montant pouvant aller jusqu’à 12 M$ sur une période maximale de cinq ans. « Compte tenu des résultats obtenus jusqu’à maintenant, nous sommes confiants de pouvoir contribuer à l’amélioration des performances de récupération des commerces de tous les secteurs d’activités pouvant être collectés sur le circuit de collecte sélective municipale » a-t-il affirmé.

Rappelons que la Table pour la récupération hors foyer est un organisme à but non lucratif composé de partenaires des secteurs public, privé et associatif ayant comme objectif commun l’optimisation des performances de la collecte sélective des matières recyclables hors foyer.

Sur la photo en tête d’article, de gauche à droite, Pierre Arcand, Daniel Cotte, François Meunier et Maryse Vermette, présidente-directrice générale d’Éco Entreprises Québec.

Photo : Rémy Boily/Laboiteaimages.ca

Mots-clés: Québec (province)
Développement durable
Communiqués
Hôtellerie
Restauration

À lire aussi !

© HRI 2012-2020 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).