brightness_4
 

MTY : « Les prix ont augmenté, l’expérience doit aussi s’améliorer »

 
12 octobre 2023
Crédit photo: Sushi Shop / MTY

Le président-directeur général du Groupe MTY, Éric Lefebvre, constate que les clients sont plus exigeants dans la foulée de l’augmentation des prix sur les menus de ses 90 enseignes. Le portefeuille de MTY compte notamment Valentine, Thai Express et Sushi Shop.

« Le client ne lance plus d’argent à n’importe quel restaurant. Les prix ont augmenté alors l’expérience doit aussi s’améliorer. Malgré tout, le consommateur répond présent. Nous n’avons pas vu de faiblesse de la demande ou quelque chose du genre. »

Le réseau du Groupe MTY continue de perdre plus de restaurants qu’il n’y a d’ouvertures. L’entreprise a ouvert 87 magasins à travers ses différentes enseignes et en a fermé 92 au cours du troisième trimestre terminé le 31 août, ce qui porte le réseau à 7119 établissements, dont la grande majorité est franchisée.

mail

Abonnez-vous à nos infolettres

Chaque semaine, recevez nos dernières nouvelles dans votre boîte courriel.

« Nous arrivons très près de notre objectif d’ouvrir plus d’établissements qu’il n’y a de fermetures », insiste M. Lefebvre. Il ajoute que le nombre de 92 fermetures représente le plus bas chiffre depuis 2016, « tandis que notre réseau était beaucoup plus petit ».

Ralentissement dans le développement de nouveaux établissements

Historiquement, l’entreprise montréalaise a réussi à croître en acquérant de nouvelles chaînes, mais ses activités existantes ont stagné. La situation a été encore plus difficile dans les dernières années. L’environnement opérationnel (pandémie, rareté de main-d’œuvre) a mené plusieurs franchiseurs à raccrocher leur tablier. En février, MTY rapportait que le nombre de fermetures était trois fois plus élevé que le nombre d’ouvertures. La situation s’est rétablie depuis.

Cette amélioration survient dans un contexte difficile, souligne le dirigeant. « Obtenir du financement est plus difficile. Le coût de l’argent a augmenté considérablement au cours des deux dernières années et les banques prennent plus de temps à accorder de nouveaux prêts, ce qui ralentit le développement de nouveaux établissements. »

L’analyste Derek Lessard, de Valeurs mobilières TD, invite les investisseurs à attendre avant de crier victoire. « La contraction du réseau a toujours été une zone de faiblesse pour MTY. Nous préférons attendre une performance plus consistante avant de dire qu’il s’agit d’une tendance. »

Des résultats supérieurs aux attentes

Malgré les vents contraires, MTY a dévoilé des résultats supérieurs aux attentes des analystes. La société a dévoilé un bénéfice net de 38,9 millions $, comparativement à 22,4 millions $ à la même période l’an dernier. Le bénéfice dilué par action est de 1,59$.

Les revenus, pour leur part, s’établissent à 298 millions $, comparativement à 171,5 millions $ à la même période l’an dernier. En excluant les acquisitions, les ouvertures et les fermetures, les ventes comparables sont en hausse de 3%. Au Canada, ce rythme est de 3% tandis qu’il est de 2% aux États-Unis.

Avant la publication des résultats, les analystes anticipaient un bénéfice par action de 1,11$ et des revenus de 298,5 millions $, selon la firme de données financières Refinitiv. L’action de MTY perdait 2,10$, ou 3,71%, à 54,54$ à la fin de la séance de mercredi à la Bourse de Toronto.

(avec La Presse Canadienne)

Mots-clés: Canada
Franchise
Tendances
Restauration

À lire aussi !

f i i
© VRTKL.media (9405-7759 Québec inc.) 2012-2024 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).






arrow_right
Semaine #15
-0.47 %arrow_drop_down
0.16 %arrow_drop_up
-2.73 %arrow_drop_down
De quoi s'agit-il ?
Cliquez ici