brightness_4
brightness_4
PUBLICITÉ
 

Les hôtels à Québec affichent les meilleurs taux d’occupation

 
6 août 2021
Crédit photo: Office du tourisme de Québec - Hôtel PUR

La semaine du 18 juillet, le taux d’occupation des hôtels de Québec était de 58,7 %, ce qui représente une hausse de plus de 50 % par rapport à l’an passé. « On a le meilleur taux d’occupation dans les hôtels de toutes les grandes villes au Canada ! », a fait savoir à Radio-Canada le directeur général de l’Office du tourisme de Québec, Robert Mercure. La capitale dépasse Vancouver, Halifax et Calgary.

L’office du tourisme a multiplié cette année les initiatives pour encourager la relance. Il a déboursé 3 millions de dollars pour une campagne publicitaire intitulée Profitons de Québec pour eux dans laquelle la parole est donnée à des résidents du Mexique, de la Corée du Sud et de la France qui ont annulé leur visite à Québec à cause de la pandémie. « C’est du jamais-vu, on a eu plus que 35 millions de visionnements, a affirmé Robert Mercure. Ça dépasse toutes nos cibles et nos attentes. »

Une campagne de promotion évaluée à 12,2 millions de dollars et valable du 24 juin au 11 octobre permet quant à elle d’offrir une carte-cadeau de 75$ pour chaque réservation de deux nuitées ou plus dans les établissements participants. « D’habitude, un touriste de proximité, donc pour nous un Québécois, va demeurer 1,3 nuit dans la ville et là, on a vu une augmentation à 2,3 nuits pour le mois de juillet, a souligné la directrice générale de l’Association hôtelière de la région de Québec (AHRQ), Marjolaine de Sa. La campagne est un franc succès. »

Miser sur le tourisme à l’année

Si les Québécois représentaient 80 % des touristes présents dans la capitale début juillet, ils ont progressivement été rejoints par des résidents d’autres provinces. « On commence à voir des Ontariens et des gens des Maritimes, comme [le 2 août] est un long week-end, avec le congé civique. Donc, on a beaucoup de touristes hors Québec et on sent un engouement des Américains, quelques réservations commencent à rentrer pour la fin du mois d’août », a annoncé Marjolaine de Sa qui s’attend à nouveau à de bons résultats pour août.

Les établissements n’ont toutefois pas les ressources nécessaires pour fonctionner à pleine capacité. « On a 12 % de nos chambres qui sont fermées dû au manque de main-d’œuvre, a rapporté la directrice générale. Peut-être que dans nos meilleures fins de semaine, on aurait pu frôler le 80 % d’occupation. » D’ailleurs, les étés avant la pandémie avoisinaient souvent les 80 à 90 % d’occupation, selon Robert Mercure.

En septembre, une baisse est attendue puisque la masse québécoise retournera à l’école et au travail. Malgré tout, le tourisme d’affaires devrait reprendre à cette période et représenter 30 à 40 % des taux d’occupation. Les prévisions sont difficiles à faire, car les gens auraient tendance à réserver à la dernière minute : deux à trois jours à l’avance plutôt que deux à trois semaines. La volonté est alors de vanter les qualités touristiques de la région tout au long de l’année et pas uniquement en été.

Mots-clés: 03 Capitale Nationale (Québec)
Tourisme
Revue de presse
Hôtellerie
PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

À lire aussi !

f t i i
© HRI (9405-7759 Québec inc.) 2012-2021 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).