Le repose-couvert, rempart efficace contre les contaminations

 
20 janvier 2020 | Par Pierre-Alain Belpaire

L’an dernier, près de 48 millions de consommateurs américains ont contracté une infection alimentaire suite à leur visite au restaurant. Pourtant, lorsqu’est évoquée cette problématique, nombre de propriétaires et de restaurateurs se défendent et assurent parfaitement nettoyer leurs tables, leurs plans de travail et leurs comptoirs. Mais diverses enquêtes ont démontré que ces efforts et bonnes intentions s’avéraient bien souvent inutiles, les outils de nettoyage étant dans bien des cas eux-mêmes contaminés.

Une équipe de chercheurs de l’Université de l’Arkansas, menée par Kristen E. Gibson, chercheuse et professeure associée au département de sécurité alimentaire et de microbiologie, s’est donc penchée sur la question pour proposer une solution saine et sécuritaire aux professionnels de la restauration. Les résultats de leur étude, publiés en novembre dernier dans le Journal of Environmental Health, indiquent que les repose-couverts, ces petits supports permettant d’éviter que couteaux, fourchettes et cuillères ne touchent la table ou la surface, constitueraient la solution optimale. Qu’ils soient en métal, en marbre ou en plastique, ces outils, dont les premiers modèles apparaissent au 17e siècle, agissent comme une barrière physique efficace. Au terme de l’étude, les biologistes n’ont en effet détecté aucun micro-organisme sur les ustensiles placés sur les repose-couverts installés dans des zones infectées, notamment, par la salmonelle ou la bactérie E.coli.

« Les résultats de cette enquête démontrent que les repose-couverts peuvent empêcher les contaminations croisées et le transfert de micro-organismes de la table vers les couverts et qu’ils offrent donc une barrière de protection pour les consommateurs, concluent les scientifiques. L’industrie des HRI devrait les considérer comme un rempart contre la contamination microbienne. » Le nettoyage régulier et les autres règles d’hygiène et de salubrité ne doivent toutefois pas être oubliés, rappellent ces experts.

Dining Elevated, le manufacturier qui a fourni les repose-couverts utilisés dans l’étude, n’a évidemment pas manqué d’insister sur les constats et conclusions des universitaires de l’Arkansas dans sa plus récente campagne de communication. Sa gamme Uplift, qui a déjà séduit divers hôteliers et chefs en plus d’accueillir les couverts utilisés par les juges de la célèbre émission Top Chef, permet ainsi de conjuguer esthétique et hygiène, assure l’entreprise dans un communiqué.

Mots-clés: International
Communiqués
Hygiène et salubrité
HRI - Général

À lire aussi !

© HRI 2012-2020 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).