Le cri du cœur des propriétaires de cabanes à sucre et de salles de réception

 
12 août 2020

La crise sanitaire, qui a fait bien des ravages dans plusieurs secteurs, a heurté de plein fouet les cabanes à sucre et les salles de réception. Le confinement a complètement effacé du calendrier la saison des sucres. Des solutions temporaires, telles que des boîtes de repas vendues en ligne, ont pu permettre à certains propriétaires d’utiliser les réserves de nourritures abondantes stockées, en vue de la saison qui en était alors à ses balbutiements.

Alors que les rassemblements de plus de 250 personnes sont encore interdits, mariages et congrès d’affaires sont reportés à l’année prochaine ou tout simplement annulés dans les salles de réception.

« Environ 30 % des salles de réception et des restaurants envisagent d’ailleurs sérieusement la faillite, selon les résultats d’une étude de la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI) », rapportait ce mardi un article de Radio-Canada.

Les propriétaires réclament une aide directe au gouvernement pour assurer leur survie. Les programmes de prêts ne peuvent suffire dans cette situation exceptionnelle, ils ne font que repousser le problème, estiment-ils.

(Crédit photo : diapicard / Pixabay)

Mots-clés: Québec (province)
Revue de presse
HRI - Général

À lire aussi !

© HRI 2012-2021 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).