brightness_4
brightness_4
Le média des professionnels de la restauration et de l'hébergement
PUBLICITÉ
 

La brasserie Chez Lévêque fête ses 50 ans

 
19 juillet 2022 | Par Caroline Devillers
Crédit photo: Chez Lévêque

Cela fait 50 ans que les clients se succèdent Chez Lévêque, que les menus s’y ouvrent et que les assiettes y sont dressées. 50 ans, « ça passe en un instant », comme s’amuse à dire Patricia Lévêque, propriétaire de l’établissement. Cette brasserie parisienne située sur l’avenue Laurier, dans le quartier montréalais d’Outremont, a été fréquentée par tous les premiers ministres du Québec depuis Robert Bourrassa, mais aussi par le gratin du cinéma et de la scène francophone.

Acheté en 1972 par Pierre Lévêque, le restaurant s’appelait à l’origine La Lucarne et offrait un menu steakhouse, avec patates au four, salade de choux, steak et grills. Depuis ce temps, les choses ont bien changé, à commencer par la carte puisque c’est Monsieur Lévêque, comme sa femme l’appelle, qui a fait les changements du menu. L’objectif était de « montrer ce qu’il savait faire, c’est-à-dire de la cuisine française », explique Patricia Lévêque, arrivée au restaurant en 1976. « J’avais étudié les relations publiques et je voulais faire du théâtre. Mais parfois, la vie mène là où l’on ne pensait pas, et elle m’a menée en restauration, continue la propriétaire de Chez Lévêque. J’ai aimé ça et je me suis prise au jeu. J’ai pu y développer mon côté artistique ». C’est donc avec elle en salle et lui en cuisine que le couple marche, jusqu’à ce que Pierre se consacre davantage à la gestion du restaurant en 1988.

Après quelques changements de décor et une nouvelle façade, dans les années 80, La Lucarne fête ses 20 ans en grande pompe et l’avenue Laurier sera même fermée pour l’événement. En 1994, La Lucarne devient Chez Lévêque. Un changement de nom qui n’enlève rien à l’identité de l’établissement puisque la carte reste la même, composée de plats mitonnés, fruits de mer, pièces de viande et abats, gratins, tartes et feuilletés, mais aussi de fromages et de desserts français faits maison. Après l’ouverture d’une grande terrasse en 2006 - qui sera classée parmi les meilleures terrasses de Montréal par le site de réservation en ligne Open Table -, le restaurant fêtera son 40e anniversaire en proposant des menus à 40 $ qui revisite tous les classiques de la cuisine française servis Chez Lévêque depuis son ouverture.

Cette année, les 50 ans ne seront pas célébrés comme la décennie précédente et la pénurie de main-d’œuvre y est pour quelque chose : « On aimerait faire une soirée spéciale mais on ne veut pas mettre de pression supplémentaire sur le personnel. Toutefois, on est heureux d’être dans le 50e, on en rêvait ».

Faire face aux difficultés

Comme tout restaurant, Chez Lévêque a vécu des hauts et des bas mais a toujours su s’adapter pour rebondir. Lors de la pandémie, l’établissement ferme mais continue d’opérer en cuisine en préparant des plats à emporter, soutenu par sa fidèle clientèle. Patricia Lévêque admet qu’ils ont eu plus de chance que d’autres car son mari et elle sont propriétaires des murs : « Ça a été plus facile pour nous, mais il est certain que cette période a laissé des traces pour tout le monde », commente-t-elle.

Pour faire face à la pénurie de main-d’œuvre, le couple a pris la décision de fermer les portes de la brasserie le dimanche et tous les jours entre 15h et 17h30, mais là encore, Patricia Lévêque se sent chanceuse. « Même s’il faut jongler avec la pénurie de personnel en ce moment, on a quand même une base assez solide de personnes qui savent que chez nous ils vont pouvoir gagner leur vie. Ils peuvent travailler à l’année et c’est quand même un avantage donc ça fidélise les employés. »

Fidéliser le personnel ainsi que la clientèle n’a d’ailleurs jamais été un problème pour le restaurant quand on sait que le chef, Michel Servières, est en cuisine depuis plus de 35 ans, que le maître d’hôtel est en poste depuis plus de 15 ans et que d’autres membres de l’équipe sont présents depuis plus d’une décennie.

Le respect des traditions

Premier restaurant à Montréal à se dire « brasserie parisienne », Chez Lévêque est avant tout l’histoire d’un couple et son équipe qui n’ont jamais oublié d’où ils venaient et ont le respect des traditions à cœur. Pierre Lévêque et Michel Servières sont à l’origine d’une nouvelle génération qui, derrière les fourneaux, continue de perpétuer la légende des plats de l’établissement.

« Notre plus grande qualité, c’est notre stabilité. C’est pour ça que même si on n’a jamais réellement modifié notre carte, les gens continuent de venir malgré le changement de génération, c’est comme un rendez-vous. Quand on rajoute ou enlève des choses, on le fait toujours très délicatement parce que les clients le remarquent et nous le disent. Le secret, confie Patricia Lévêque, c’est de faire ce que l’on sait faire. Quand on vient chez nous, on vient pour notre coup de main, on sait ce qu’on va manger et c’est très important pour nous que ça ne change pas. »

Cela fait ainsi 50 ans que le restaurant tourne, traversant les modes et les époques et continuant de répondre à l’attente de ses plus fidèles clients, parfois présents depuis l’époque de La Lucarne. Et même si Patricia Lévêque ignore de quoi le futur est fait, elle compte bien profiter encore de « sa maison ».

Pour suivre Chez Lévêque :

Mots-clés: 06 Montréal
Événement
Histoire
Restauration
PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

À lire aussi !

f t i i
© HRI (9405-7759 Québec inc.) 2012-2022 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).