brightness_4
brightness_4
Le média des professionnels de la restauration et de l'hébergement
PUBLICITÉ
 

L’UdeM arrête l’utilisation de contenants à usage unique

 
25 janvier 2023
Crédit photo: UdeM

À partir du 6 février, les comptoirs alimentaires des campus de l’Université de Montréal (UdeM) seront dépourvus de tout contenant à usage unique : gobelets à café en papier, ustensiles et couvercles pour gobelets en plastique, agitateurs à café en plastique... La mesure entrera en vigueur un mois avant que la Ville de Montréal exige des gestionnaires de restaurants et de comptoirs alimentaires qu’ils retirent plusieurs articles à usage unique.

« Nous cherchons à fournir notre part d’efforts dans la poursuite de l’objectif zéro déchet, explique le directeur de la division Résidences, hôtellerie et restauration de l’UdeM, Pascal Prouteau, à UdeM Nouvelles. Et nous avons besoin de l’aide de toute la communauté pour y arriver. En tant qu’université, nous nous devons d’être exemplaires. »

S’il existe sur le marché plusieurs contenants recyclables et compostables, l’institution veut en finir avec l’usage unique. La Direction des immeubles affirme que plusieurs gobelets recyclables se retrouvent dans les bacs à déchets et qu’à l’inverse une quantité importante de gobelets non compostables sont déposés dans les bacs à compost.

« Certains de nos contenants compostables sont faits à partir de poudre de maïs, ajoute Pascal Prouteau. En théorie, c’est génial ! Le hic, c’est qu’au Québec, aucune usine n’est en mesure de traiter ces contenants… Alors ils prennent le chemin des poubelles. »

Revoir ses façons de faire

Les clients qui achètent des cafés à emporter devront donc modifier leurs façons de faire et choisir entre apporter leur propre tasse, acheter une tasse réutilisable Local Local ou utiliser le service de prêt de contenants Cano. Même chose pour les repas à emporter : ils pourront emprunter un contenant Cano ou acheter à la pièce des ustensiles en acier inoxydable, vendus aux caisses. « Nous vendons les ustensiles au prix coûtant. Nous ne faisons pas un sou avec cela ! », précise Pascal Prouteau.

Un nouveau sous-chef a récemment été embauché pour notamment penser la logistique entourant le programme Cano. Les services alimentaires sont chargés de nettoyer les tasses et les contenants réutilisables, ce qui nécessite davantage de plongeurs. Également, tous les employés doivent connaître les options offertes aux clients pour bien les présenter. Les 45 membres du personnel de Local Local ont ainsi récemment reçu une formation.

Pour lire l’article en entier : L’UdeM dit bye-bye aux contenants alimentaires à usage unique

Mots-clés: 06 Montréal
Développement durable
Revue de presse
Services institutionnels
PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

À lire aussi !

f t i i
© HRI (9405-7759 Québec inc.) 2012-2023 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).