L’Hotel Price Index publie ses statistiques canadiennes pour 2012

20 septembre 2012

Le plus récent Hotel Price Index (indice des tarifs hôteliers ou HPI) publié par Hotels.com démontre que pour la première moitié de l’année 2012, les tarifs hôteliers sont en constante progression. En effet, le rapport semestriel indique que les Canadiens ont dépensé en moyenne 5 % de plus en 2012 que l’an dernier, alors que la hausse avait été de 3 %. On y apprend aussi qu’ils ont déboursé en moyenne 142 $ pour une nuitée dans un hôtel local et 152 $ à l’international.

Dans l’ordre, Toronto, Montréal et Vancouver sont demeurées les trois destinations préférées des voyageurs canadiens. Pour ce qui est des visiteurs internationaux, Toronto est toujours en première place, mais Vancouver se trouve au deuxième rang et Montréal au troisième. Toutes ces villes ont vu leurs tarifs hôteliers augmenter en 2012, le prix moyen passant à 141 $ à Toronto, à 144 $ à Vancouver et à 154 $ à Montréal.

Les États-Unis sont également très populaires auprès des voyageurs puisque les six destinations internationales les plus fréquentées sont toutes des villes américaines. New York, Las Vegas, Orlando et Chicago ont conservé leur place dans les quatre premières positions, mais on retrouve une nouvelle venue au cinquième rang : Seattle. La ville, qui est bien connue pour sa tradition musicale et la variété de ses activités extérieures, a ainsi remplacé San Francisco qui est descendue au sixième rang cette année. Les villes de Londres et Paris arrivent au septième et huitième rang.

Le prix des nuitées d’hôtel est à la hausse dans certains pays, comme la Pologne qui affiche l’augmentation la plus importante, soit 24 % en 2012. Cette augmentation peut être attribuée à l’Euro 2012, dont le pays était cet été l’hôte, conjointement avec l’Ukraine. Parmi les autres pays ayant connu des hausses considérables, on trouve les Émirats arabes unis (hausse de 19 %), la Colombie (hausse de 16 %), ainsi que la Chine et la Nouvelle-Zélande tous deux en hausse de 15 %.

Les tarifs hôteliers ont chuté dans certains pays comme la Grèce, qui est toujours aux prises avec la crise financière et où les prix ont reculé de 11 %. Parmi les autres pays affichant des baisses importantes, mentionnons Sainte-Lucie et l’Indonésie, qui ont connu des baisses de 27 % et 16 % respectivement.

Rappelons que l’HPI est basé sur les réservations effectuées sur Hotels.com et les prix indiqués sont ceux que les consommateurs canadiens ont réellement payés par nuitée, et non les tarifs annoncés sur le site. Dans le rapport, les prix payés au cours du premier semestre de 2011 sont comparés à ceux du premier semestre de 2012.

Pour consulter la version complète du rapport

À lire aussi !




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2019
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.