L’Gros Luxe et Groupe La Büff : « Je vais me consacrer à faire briller la marque »

17 janvier 2019 - Par Marie-Ève Garon

Alex Bastide, fondateur et propriétaire des restaurants L’Gros Luxe, s’est récemment associé au Groupe La Büff (l’Œufrier), une entreprise québécoise spécialisée en franchisation. Cette association fait en sorte que les huit succursales de la marque L’Gros Luxe ainsi que celles à venir seront désormais disponibles en concept de franchises. Même si ce modèle d’affaires n’était pas prévu dans la genèse de son projet, l’entrepreneur envisage l’avenir avec le plus grand enthousiasme. « L’idée au départ était justement de ne pas me franchiser, confie le fondateur de la chaîne de fast food créatif de luxe. J’avais vraiment en tête de vouloir tout contrôler : image, service à la clientèle, standardisation, etc. Je ne voyais pas le potentiel de la franchise à ce moment-là. »

Au fil du temps, l’homme d’affaires s’est rendu compte que la gestion des impondérables dans ses huit succursales devenait un fardeau un peu trop lourd à porter. « Les gens qui travaillent pour toi ne sont pas toujours conscients de l’argent qui entre et surtout de l’argent qui sort ! Avec le modèle de franchise, on a un propriétaire-opérateur sur place qui s’assure du bon roulement de l’entreprise. Il va tout faire pour que son concept fonctionne. » Le fondateur du L’Gros Luxe croit d’ailleurs que dans ces conditions, il sera meilleur mentor qu’opérateur.

S’associer pour mieux rayonner

L’équipe du Groupe La Büff, avec qui il partage les mêmes valeurs d’intégrité et d’honnêteté, souhaitait depuis longtemps s’associer à un concept unique comme celui-là. « Au début, je croyais que j’avais un meilleur contrôle en étant corporatif, mais je sais maintenant que ça peut être très cool de travailler avec des gens qui font les choses pour leur propre sort », ajoute-t-il, conscient que ce ne sera pas nécessairement toujours facile. Avec cette association, L’Gros Luxe gardera intacte son image de marque. « Ce sera pratiquement plus simple maintenant de maintenir notre image puisque je pourrai m’y consacrer entièrement plutôt que d’être constamment impliqué dans l’opérationnel », avoue le fondateur.

Dès son premier plan d’affaires, Alex Bastide voyait grand avec 22 villes pouvant accueillir son concept. « Je me visualisais déjà à Paris, dans l’Ouest Canadien et aux États-Unis, lance-t-il. J’ai toujours rêvé d’avoir une chaîne. » L’entrepreneur croit plus que jamais que l’entreprise possède un excellent potentiel et projette l’ouverture de 25 succursales au Québec à long terme.

« Je vais maintenant pouvoir me concentrer sur l’expérience client, la standardisation et la qualité du contrôle. En m’associant avec le Groupe Büff, je vais être à l’endroit où je peux encore plus aider la marque à briller », glisse celui qui se sent extrêmement fier de sa culture montréalaise et québécoise. « L’Gros Luxe représente à 100 % cette culture-là et je souhaite aussi la faire voyager dans le reste du Canada et aux États-Unis. »

(Photo fournie par L’Gros Luxe)

Pour suivre L’Gros Luxe :

À lire aussi !




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2019
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.