brightness_4
 

Jean Bédard : « Ce n’est pas parce que La Cage a 40 ans qu’elle est usée »

 
19 janvier 2024 | Par Agathe Boucart
Crédit photo: La Cage-Brasserie sportive

La Cage-Brasserie sportive, appelée La Cage aux Sports jusqu’en 2015, célèbre cette année son quarantième anniversaire. Fondée en 1984 à Boucherville, elle compte aujourd’hui 38 établissements, dont un en France.

Georges Durst, son fondateur, a imaginé un concept de brasserie où les amateurs de sport se réuniraient dans « une ambiance animée et festive », indique Jean Bédard, président et chef de la direction du Groupe Grandio, à la tête de La Cage depuis 1995. Le PDG est également lui-même propriétaire d’un établissement franchisé depuis 1988.

Dans le premier restaurant aux murs foncés, un avion jaune suspendu au plafond survolait le bar et de nombreux accessoires sportifs étaient disposés. Des joueurs vedettes venaient régulièrement célébrer leurs victoires autour d’une bière et d’un plat de poulet ou de côtes levées. En 1986, l’équipe de hockey du Canadien de Montréal a même soulevé la Coupe Stanley dans la brasserie. La chaîne a notamment ouvert une adresse au sein du Centre Bell à Montréal.

mail

Abonnez-vous à nos infolettres

Chaque semaine, recevez nos dernières nouvelles dans votre boîte courriel.

« La Cage se démarque à l’époque par sa capacité à diffuser et retransmettre des événements sportifs du monde entier grâce à son imposante antenne satellite », raconte Jean Bédard.

Des événements marquants

Le PDG revient sur les événements qui ont marqué la bannière. « En 1998, nous avons redoré l’image de La Cage en association avec le Canadien de Montréal, pour la rendre plus épurée. »

Dix ans plus tard, le restaurant doit se réinventer, les consommateurs ayant développé un attrait pour les produits locaux et la nourriture plus saine. Ainsi, la chaîne s’affilie au programme Aliments du Québec au menu.

La pandémie n’a pas empêché la bannière d’innover, en lançant notamment une gamme de produits à la vente en épicerie.

Du côté du menu, le chef corporatif a développé de nouvelles recettes, notamment végétariennes. Depuis cet automne, La Cage propose également un nouveau menu interactif comprenant des images, la liste complète des ingrédients, les valeurs nutritives ainsi que les allergènes contenus dans les plats.

La Cage s’ouvre

« Après tout ce temps, La Cage est en très bonne santé, affirme Jean Bédard. Ce n’est pas parce que la chaîne a 40 ans qu’elle est usée. Au contraire, elle est en excellente position pour se développer au Québec et ailleurs. »

En 2023, La Cage a en effet traversé l’Atlantique pour s’installer à Bordeaux, en France. Selon Jean Bédard, le concept de brasserie sportive n’existait pas encore en Europe. « La Cage a une bonne qualité de nourriture alors nous pensons être capable d’avoir du succès à l’extérieur du Québec. » Il prévoit d’ailleurs d’ouvrir un nouvel établissement en France cette année...

À lire aussi : Jean Bédard : « La force d’un réseau réside dans le fait que l’on s’unisse et s’entraide »

Mots-clés: Québec (province)
Restauration

À lire aussi !

f i i
© VRTKL.media (9405-7759 Québec inc.) 2012-2024 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).