HSMAI a son volet québécois : « Un important travail pour nous faire connaître »

 
27 janvier 2020 | Par Marie-Ève Garon

HSMAI (Hospitality Sales, Marketing Association International), une association internationale dédiée aux ventes, au marketing et aux revenus du secteur hôtelier, qui existait déjà ailleurs au Canada (Colombie-Britannique et Ontario), possède désormais son chapitre québécois. Celui-ci vise à promouvoir et à représenter le Québec sur la scène internationale ainsi qu’à soutenir des projets collaboratifs entre les membres des différentes régions de la province. HSMAI Québec favorisera, à l’instar du volet international, les opportunités de formation, de perfectionnement et de réseautage en continu pour les gestionnaires actifs dans les domaines de la vente, du marketing et de la gestion de revenus.

« Nous allons également mettre de l’avant la question de la main-d’œuvre puisque lorsqu’on doit combler des postes spécialisés, c’est encore plus difficile de trouver des employés qualifiés, mentionne Émilie Langlois, directrice des revenus – Hôtels pour le Groupe Antonopoulos et coprésidente du comité HSMAI avec Malika Amer-Ouali, consultante. Nous souhaitons travailler sur la formation continue pour favoriser la relève et développer les compétences dans ces postes-là au Québec. » Émilie Langlois estime que les professionnels concernés ont tout intérêt à faire partie de l’association, notamment en regard de la pertinence du contenu disponible et des formations offertes par le chapitre international auxquels s’ajoutera un calendrier éducatif étoffé élaboré par HSMAI Québec, dont tous les établissements hôteliers pourraient bénéficier.

La force d’un réseau

Avant de se lancer dans la création d’une section québécoise, Émilie Langlois et Malika Amer-Ouali avaient toutes deux bénéficié des ressources de HSMAI International. Elles étaient à même de constater tous les bénéfices qu’aurait une telle organisation sur l’amélioration du savoir-faire à l’échelle de la province. « Au Québec, il y a de plus en plus d’hôtels indépendants et l’association permet vraiment de se maintenir à jour tant au niveau des pratiques que des tendances et de bénéficier d’une communauté, c’est-à-dire d’un réseau de gens qui font le même travail, note la consultante. Ça s’avère bénéfique pour les gestionnaires qui œuvrent au sein d’une chaîne, mais c’est vraiment un plus pour les hôtels indépendants. » HSMAI offre également des certifications (revenue management, digital marketing…) disponibles en ligne ou lors de la conférence annuelle.

Pour l’heure, HSMAI Québec compte 33 membres et espère en accueillir 50 suite au lancement officiel qui aura lieu le 5 février prochain. Le principal défi, selon les coprésidentes, est de se faire connaître à travers la province. « Bien que ce soit très populaire aux États-Unis, HSMAI est relativement nouveau au Canada et comme notre but est de rejoindre non seulement les grands centres mais également les régions, on a un important travail à faire pour se faire connaître et reconnaître », explique Malika Amer-Ouali. « L’avenir est de créer un chapitre qui regroupera l’ensemble de la province afin de pouvoir diminuer la distance entre les régions et travailler tous ensemble », renchérit Émilie Langlois.

Le 5 février prochain aura lieu le premier événement officiel du chapitre HSMAI Québec. Cet événement sera l’occasion de souligner la création de ce chapitre et d’entreprendre une nouvelle ère placée sous le signe de la collaboration des hôteliers du Québec.

(Photos fournies par HSMAI Québec. Première sur le carrousel : Émilie Langlois suivie de Malika Amer-Ouali)

Pour suivre HSMAI Québec :

Mots-clés: Québec (province)
Ressources humaines
Marketing
Gestion
Hôtellerie

À lire aussi !

© HRI 2012-2020 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).