Bartizen (W Montréal) : Gins, essences botaniques et ambiance intimiste

21 mars 2018 - Par Katherine Boisvert

  • Ouverture officielle : 16 mars 2018
  • Nombre de places : 50
  • Style : Lounge
  • Designer : May Redding

Dans l’espace occupé pendant 10 ans par le Wunderbar, le W Montréal accueille depuis la semaine dernière le Bartizen, un lounge à gin et parfum. « Il y a actuellement un engouement pour les gins et on voulait mettre en valeur les gins québécois qui sont de plus en plus présents sur les tablettes de la SAQ, explique Jean-Sébastien Labelle, responsable marketing et relations publiques au W Montréal. On souhaite être une vitrine pour ces nouveaux entrepreneurs-là. »

Pour se distinguer et rendre les gins & tonics beaucoup moins classiques, le Bartizen a bénéficié du savoir-faire de l’Anglais Michael Isted, fondateur de The Herball. Ce dernier a mis à profit sa connaissance des cocktails et de l’herboristerie dans plusieurs hôtels à travers le monde. « On a eu l’opportunité de profiter de son expertise et de la traduire dans un concept qui est très québécois », se félicite Jean-Sébastien Labelle.

Lavande, pamplemousse ou sauge, thé du Labrador ou encore genévrier et citron, les parfums artisanaux sont comestibles et créés à partir d’ingrédients botaniques et locaux. Ils sont ensuite vaporisés sur les différents gins & tonics.

La sélection de cocktails, également élaborée par Michael Isted, est à la fois aromatisée et recherchée. « Nos talents, comme on les appelle au W, ont fait un remue-méninges avec Michael Isted pour déterminer si les cocktails étaient bien dosés, explique Jean-Sébastien Labelle. Chacun de nos talents a eu l’occasion de mettre sa touche personnelle. »

Le design, pensé par May Redding, une New-Yorkaise qui œuvre dans le domaine de la mode et de l’industrie du film, s’inspire des bars des années ’40. Avec ses lumières tamisées et sa musique deep house, dont le niveau sonore convient autant au 5 à 7 qu’aux rendez-vous en amoureux, le lounge de 50 places est à la fois intimiste et envoûtant. « May a amené des teintes de vert, c’est lounge, c’est un peu sombre, et les banquettes sont confortables, soutient Jean-Sébastien Labelle. Et l’accent est mis sur le bar pour voir les barmen préparer les gins & tonics, car la touche finale est spectaculaire. »

Le Bartizen offre un espace intime pour les groupes corporatifs qui peut être réservé sur demande. Le nouveau bar du W Montréal accueillera des DJ les week-ends et le niveau sonore sera toujours propice aux discussions, assure Jean-Sébastien Labelle. « L’expérience du Bartizen, ce n’est pas juste ce que l’on boit, ce que l’on voit. C’est littéralement un éveil des sens que l’on propose ici », ajoute-t-il.

Situé dans le Square-Victoria, à deux pas du centre-ville et du Vieux-Montréal, le Bartizen devrait permettre à la faune montréalaise de décrocher le temps d’un verre. Et aux touristes de découvrir d’excellents produits québécois.
 

(Crédit photo : Bartizen)
 
Bartizen, 901 rue du Square-Victoria, Montréal

À lire aussi !




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2019
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.