Bannir les bouteilles de shampoing, le nouveau combat des hôteliers ?

6 août 2019

Après les pailles, après les bouteilles d’eau et de sodas, les hôteliers vont-ils dire adieu aux contenants de plastique destinés à accueillir shampoing, savon et autres lotions corporelles ? C’est le pari que fait le New York Times, dans un large dossier consacré à la question. Pour étayer sa théorie, le prestigieux quotidien se penche notamment sur la récente décision du groupe IHG (Holiday Inn, InterContinental...) de remplacer les minuscules bouteilles par de plus imposants contenants à remplir quotidiennement, encastrés dans les parois de la douche ou posés à proximité du lavabo. La décision concernera plus de 5 600 établissements et devrait être effective dès 2021.

« Les clients et nos collègues attendent de nous que nous réduisions notre impact sur l’environnement », indique Keith Barr, CEO d’IHG. Le choix de la compagnie d’interdire, dès octobre 2018, les pailles de plastique n’était qu’un premier pas, assure-t-il. « Les bouteilles de shampoing, c’est logiquement, selon moi, la prochaine étape. »

Ce revirement pourrait permettre aux hôtels d’économiser de belles sommes et de rejoindre de nouvelles clientèles, estime le quotidien.

À lire aussi !




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2019
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.