Achat d’alimentation en ligne : Les balbutiements d’aujourd’hui, le potentiel de demain

16 juillet 2019

Le CEFRIO (CEntre Facilitant la Recherche et l’Innovation dans les Organisations) a rendu public ce mardi un portrait du commerce électronique alimentaire au Québec. Il ressort de ces données que « le commerce en ligne de produits d’alimentation est appelé à croître de façon importante au cours des prochaines années, et que des grands comme des petits commerçants se positionnent en ligne de plus en plus avec de nouvelles approches commerciales ».

« Avec l’adoption de nouveaux modèles d’affaire en commerce électronique, il apparaît que l’industrie de la distribution en alimentation au Québec s’apprête à vivre de grands changements », mentionne Claire Bourget, directrice principale Recherche marketing pour le CEFRIO.

« Seulement 7 % des adultes québécois réalisent des achats en ligne de produits alimentaires, on peut donc dire que le commerce électronique dans le domaine de l’alimentation au Québec en est à ses balbutiements. Bien qu’encore très marginal, le commerce en ligne de produits d’alimentation est appelé à croître de façon importante au cours des prochaines années », selon le CEFRIO. « Les résultats de l’étude brossent un portrait des acheteurs comme étant principalement des adultes âgés de moins de 55 ans, davantage des diplômés universitaires et, avec enfant(s) au foyer. Plus spécifiquement, pour des commandes d’épicerie faites en ligne, l’île de Montréal affiche un taux un peu plus élevé d’adeptes chez ses résidents. » Sans surprise, c’est l’envie de gagner du temps qui pousse certains consommateurs à acheter en ligne des produits d’épicerie. « Particulièrement en ce qui concerne les répondants ayant un revenu familial de 80 000 $ à moins de 100 000 $. En effet, 58 % de ces derniers ont évoqué le gain de temps comme étant la principale raison qui les motive à opter pour le Web pour des achats de produits d’épicerie. »

Outre la formule d’achat en ligne avant un ramassage en magasin, celles des paniers (recettes « prêtes-à-cuisiner » ou paniers de fruits et/ou légumes) liées à un abonnement gagnent en popularité. « Selon les données recueillies par l’équipe d’enquête du CEFRIO, les trois principales raisons qui motivent les consommateurs à se procurer ces paniers [de fruits et légumes] sur le Web sont la possibilité d’obtenir des produits frais (70 %), la possibilité d’encourager l’économie locale (65 %) et la possibilité d’obtenir des produits écoresponsables (64 %). »

Illustration tirée du site Web du CEFRIO. L’étude complète est disponible ici.

À lire aussi !




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2019
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.