brightness_4
 

Une nouvelle association pour le tourisme autochtone voit le jour

 
29 février 2024
Crédit photo: Association touristique autochtone du Canada

Dans le cadre du Congrès international du tourisme autochtone (CITA), qui s’est tenu à Ottawa du 26 au 28 février, les chefs de file de New Zealand Māori Tourism (NZMT), de l’American Indian Alaska Native Tourism Association (AIANTA) et de l’Association touristique autochtone du Canada (ATAC) ont dévoilé une nouvelle entité : Destination Originale Tourisme International (DO-IT).

Pour l’ATAC, cette nouvelle organisation doit permettre de développer et de commercialiser des destinations touristiques autochtones authentiques à l’échelle mondiale. « L’objectif est de permettre à l’industrie touristique autochtone mondiale de travailler ensemble afin d’assurer une présence plus marquée et une voix unifiée dans la promotion de l’industrie », peut-on lire dans le communiqué.

Inclure les voix autochtones

mail

Abonnez-vous à nos infolettres

Chaque semaine, recevez nos dernières nouvelles dans votre boîte courriel.

« Il est très important qu’une organisation autochtone comme DO-IT mène la croissance du tourisme autochtone. Pendant trop longtemps, nous avons vu des entités internationales essayer de commercialiser le tourisme autochtone en notre nom, alors que beaucoup de voyageurs ne connaissent toujours pas notre industrie, son importance pour la préservation de nos cultures et son rôle dans la réconciliation », a souligné Keith Henry, président-directeur général de l’ATAC.

DO-IT aura comme défi de taille de se faire une place à la table de l’ONU Tourisme afin d’assurer l’inclusion des voix autochtones dans leurs initiatives de marketing touristique. Pour Sherry L. Rupert, directrice de l’AIANTA, « il s’agit d’une étape monumentale vers l’amplification des voix autochtones sur la scène touristique mondiale ».

La nouvelle organisation participera également à l’établissement d’un réseau international d’associations touristiques autochtones et mènera « des initiatives telles que des recherches internationales et des études de perception qui soutiendront les entreprises touristiques autochtones ».

« Nous avons hâte de mettre en place et de lancer pleinement cette organisation avec nos partenaires et de commencer à inclure de nouvelles destinations autochtones très bientôt, s’est enthousiasmée Pania Tyson-Nathan, la présidente de NZMT. Nos possibilités sont infinies. »

Mots-clés: International
Tourisme
HRI - Général

À lire aussi !

f i i
© VRTKL.media (9405-7759 Québec inc.) 2012-2024 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).






arrow_right
Semaine #15
-0.47 %arrow_drop_down
0.16 %arrow_drop_up
-2.73 %arrow_drop_down
De quoi s'agit-il ?
Cliquez ici