Rouge Bœuf Boucherville : Place aux bulles !

7 décembre 2018 - Par Pierre-Alain Belpaire

  • Ouverture officielle : 13 décembre 2018
  • Nombre de places : 180 + deux terrasses de 30 et 60 places
  • Propriétaire-fondateur : Gabriel Perazelli
  • Style : grillades
  • Design : Rebel Design
     

En cette année jubilaire, la bannière Rouge Bœuf s’apprête à célébrer en grande pompe l’ouverture d’une nouvelle adresse. Ou plutôt une réouverture : après plus d’un an d’absence et un déménagement de quelques centaines de mètres, la version 2.0 du Rouge Bœuf Boucherville sera officiellement inaugurée d’ici quelques jours. « On a profité de ce transfert pour repenser notre concept et doubler la superficie », s’enthousiasme Gabriel Perazelli, fondateur de l’enseigne.

Pour donner vie à cet espace de 6 000 pieds carrés, les équipes de Rebel Design ont respecté une double consigne : maximiser la chaleur, faciliter l’accueil. Panneaux de bois, murs sombres, plancher rouge écarlate et lumières orangées plongent le client dans une atmosphère réconfortante. « Sans prétention mais avec goût, résume le propriétaire. De nos jours, le client ne vient pas uniquement pour dévorer son steak, il vient aussi pour vivre une expérience complète, qui passe par le décor, l’ambiance, le service... »

Si les restaurants de grillades ont longtemps eu une image très masculine, Gabriel Perazelli note que « les choses ont changé. Vous seriez surpris du nombre de femmes qui ne crachent pas sur un bon steak, sourit-il. Plus sérieusement, nous avons une clientèle très large, très variée, allant du couple de trentenaires qui viennent manger en tête-à-tête au groupe de personnes âgées, en passant par les entreprises ou les familles. » Pour satisfaire tous les appétits et tous les goûts, le Rouge Bœuf propose bien d’autres ingrédients que la viande bovine : poissons et poulet figurent ainsi en bonne position sur le menu. « On écoute le client, on adapte nos cartes, intervient l’entrepreneur. Tenez, malgré notre nom, figurez-vous que notre tartare le plus populaire n’est pas celui de bœuf mais celui de saumon ! »

Après avoir invité leurs clients à apporter leur vin, les restaurants Rouge Bœuf devraient prochainement leur proposer d’amener leurs bulles lors de « brunchs festifs ». Cette idée, jaillie dans l’esprit de Gabriel Perazelli lors d’un récent séjour à New-York, sera testée dans la succursale de Boucherville avant d’être implantée dans les autres adresses. « Quelques bulles, de la musique feutrée, un bon repas... Le brunch, ça peut être bien plus qu’un deux-œufs-tournés-bacon ! » En plus de ce projet de brunchs pétillants, les Rouge Boeuf offriront également sous peu des plats à emporter et un service-traiteur.

Fondée en 2008, la bannière prospère donc lentement mais sûrement. Elle comptera sous peu cinq établissements : après celui de Boucherville, c’est celui de Buckingham, en Outaouais, qui ouvrira prochainement. « Comment résumer ces dix années ? Je pense que l’image des montagnes russes serait parfaite, confie Gabriel Perazelli. Beaucoup de plaisirs, beaucoup de défis, beaucoup appris. J’ai par exemple compris que le plus important, ce n’est pas l’emplacement mais l’opérateur. Aujourd’hui, quand je reçois une demande, je prends mon temps pour étudier le dossier et être certain d’avoir la bonne personne. »

(Crédit photo : Le Homard Photography Club)

Pour suivre Rouge Boeuf :

À lire aussi !




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2019
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.