brightness_4
brightness_4
PUBLICITÉ
 

Restauration mondiale et COVID-19 : Trajectoires différentes, résultat identique

 
9 avril 2020 | Par Pierre-Alain Belpaire

Si la pandémie de coronavirus touche désormais tous les coins de la planète, elle a mis plusieurs semaines à étendre ses tentacules. Durant ce laps de temps, les différents gouvernements ont pris des décisions divergentes, notamment en ce qui concerne la fermeture des établissements de restauration.

Pour mieux visualiser cette mise à l’arrêt progressive de la restauration mondiale, OpenTable propose, sur son site, un état de l’industrie, régulièrement mis à jour depuis le 18 février dernier. Ces données comparent, pour quelques pays, états et villes, le nombre de visiteurs dans 60 000 établissements inscrits sur OpenTable en 2020 par rapport à la même période en 2019. L’entreprise précise avoir comparé le même jour d’une même semaine et non les mêmes dates de calendrier. « Par exemple, nous comparons le mardi de la semaine 11 en 2020 au mardi de la semaine 11 en 2019 », indique-t-elle.

Nous avons, dans le graphique ci-dessous, choisi de reprendre uniquement cinq pays, pour une question de lisibilité. Les données complètes sont disponibles ici.

Alors que, globalement, le mois de février 2020 fut relativement semblable à celui de l’an dernier (OpenTable avait même noté de nettes augmentations de fréquentation des restaurants autour de la Saint-Valentin), les mesures prises par les autorités dès les premiers jours de mars ont eu de nettes répercussions sur la fréquentation des restaurants. Seule l’Allemagne semble alors – très légèrement – sauver les meubles.

Une fois passé le 10 mars, tout s’accélère. On note de premières diminutions supérieures aux 20 % (-28 % au Canada et aux États-Unis le 12 mars). Moins d’une semaine plus tard, le 16 mars, la barre des -50 % est allègrement franchie dans plusieurs pays : -60 % au Canada, -63 % en Allemagne, -56 % aux États-Unis…

Et puis est arrivé ce fameux et tant redouté 100 % : le 20 mars au Canada, le lendemain aux États-Unis, en Grande-Bretagne et en Allemagne, le 23 mars en Australie… Dans les cas analysés par OpenTable, seul le Mexique a pris plus de temps avant d’atteindre ce chiffre (le 2 avril seulement).

À défaut de pouvoir les visiter physiquement, OpenTable encourage, comme bien d’autres, à soutenir les restaurants offrant de la livraison et du prêt-à-manger. « Ils sont des éléments essentiels de nos communautés », rappelait récemment la PDG Andrea Johnston. Remanié, le site Web d’OpenTable propose ainsi aux internautes les restaurants offrant la livraison, des plats à emporter ou ayant embarqué sur un système de cartes-cadeaux.

(Illustration principale : Les rues de Calgary vides. Pexels / Graphique : HRImag, source : OpenTable)

Pour suivre OpenTable :

Mots-clés: International
Statistiques
Restauration
PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

À lire aussi !

f t i i
© HRI (9405-7759 Québec inc.) 2012-2021 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).