Magog déclare la guerre aux lieux d’hébergement illégaux

29 novembre 2016

Les autorités de Magog ont rencontré voici peu les représentants de l’Association des gîtes touristiques de Magog-Orford (AGTMO). La mairesse Vicki-May Hamm leur a, à cette occasion, dévoilé les mesures qu’elle compte prendre « pour faire diminuer le nombre de lieux d’hébergement illégaux sur son territoire », relate le quotidien local La Tribune.

« Je pense qu’on a des solutions intéressantes. (…) On réfléchit notamment à la possibilité de changer la réglementation pour que des chalets et des maisons touristiques soient disponibles légalement à certains endroits. Ce sont des produits qui manquent dans notre offre présentement », indiquait la mairesse à nos confrères, sans toutefois vouloir trop en dévoiler. « Il faudra des ressources financières additionnelles et de la main-d’oeuvre pour faire du bon travail. Entre autres, si on se fie à ce qui s’est fait dans d’autres municipalités, des suivis serrés seront nécessaires pour qu’on avance dans ce dossier. »

« La municipalité a monté un projet et nous a présenté les scénarios qu’elle étudie en ce moment, soulignait, à la sortie de la réunion, Pascal Bolduc, trésorier de l’AGTMO. On perçoit une volonté sincère de la part de la Ville, mais c’est l’avenir qui fera foi de tout. » Pascal Bolduc n’a en tout cas pas semblé gêné par l’arrivée éventuelle de nouveaux concurrents. « Pourvu que les nouveaux joueurs soient soumis aux mêmes règles que nous… »

À lire aussi !




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2019
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.