dark_mode light_mode
 

Les propriétaires d’Ashton reprennent La Banquise

 
14 novembre 2023 | Par Marie Pâris
Crédit photo: Projet Régal

La Banquise, institution de la poutine installée sur le Plateau Mont-Royal, à Montréal, depuis 1968, change de mains. Les anciens propriétaires, Annie Barsalou, fille du fondateur, et son conjoint Marc Latendresse, désireux de « s’orienter vers de nouveaux défis », ont choisi de passer le flambeau à un jeune couple d’entrepreneurs.

Ce couple, c’est Émily Adam et Jean-Christophe Lirette, qui ont par ailleurs récemment racheté la chaîne Ashton. Les repreneurs comptent bien « préserver l’esprit unique de La Banquise et surtout continuer de miser sur la créativité qui est au cœur de son succès et de sa renommée », comme ils le soulignent dans un communiqué.

« C’est un honneur et une grande fierté pour nous de devenir les nouveaux propriétaires de La Banquise, un véritable pionnier de la poutine à Montréal, affirme Émily Adam. Nous sommes choyés qu’ils nous aient choisis pour poursuivre la tradition d’excellence et de créativité que leur famille et eux ont mise en place depuis plus de 55 ans. »

mail

Abonnez-vous à nos infolettres

Chaque semaine, recevez nos dernières nouvelles dans votre boîte courriel.

Poursuivre la tradition

Émily Adam et Jean-Christophe Lirette ont débuté leur carrière comme copropriétaires de l’entreprise familiale derrière le casse-croûte Ti-Oui, à Saint-Raymond dans Portneuf. En 2022, ils ont fait l’acquisition d’Ashton, qui compte 23 succursales dans la région de Québec.

La Banquise était également convoitée par de grands groupes de la restauration, mais ce serait pour leur « vision respectueuse de la tradition » que les anciens propriétaires ont choisi d’offrir au jeune couple de reprendre leur poutinerie.

« Nous nous sommes reconnus en Émily et Jean-Christophe, de jeunes entrepreneurs dynamiques et passionnés comme nous à nos débuts quand nous avons repris le restaurant fondé par mon père, indique Annie Barsalou. Leur vision et leur façon de faire les choses nous a rassuré sur le fait que La Banquise restera La Banquise. Cela nous permet de tirer notre révérence l’esprit en paix et en sachant que la pérennité de ce restaurant auquel nous sommes si attachés est assurée. »

« Un véritable laboratoire de la poutine »

Fondée en mai 1968 par Pierre Barsalou, La Banquise était au départ une petite crèmerie, qui s’est transformée quelques mois plus tard en casse-croûte ouvert 24 heures sur 24. En 1994, le fondateur cède les rênes de l’entreprise à sa fille Annie et à son conjoint, qui entreprennent en 2006 d’importantes rénovations et agrandissent la salle à manger.

La Banquise offre un menu de type casse-croûte, où la poutine fait son apparition en 1980. Devant le succès du plat, les choix de poutine se multiplient et se renouvellent constamment. Le menu propose également des bières de microbrasserie ainsi que des déjeuners. Ouverte 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, le restaurant a depuis fait sa place dans la plupart des guides de Montréal et attire ainsi les touristes désireux de goûter à leur première poutine.

Suite à son rachat, les propriétaires assurent que La Banquise « continuera à être un véritable laboratoire de la poutine et à développer constamment de nouveaux plats originaux ». Le restaurant sera opéré de manière indépendante par l’équipe de direction actuelle, qui demeure en place.

« Depuis ses débuts, La Banquise se démarque avec des classiques réinventés qui repoussent sans cesse les limites de la créativité culinaire, décrit Jean-Christophe Lirette. C’est cette audace qui nous a charmés dès notre première visite. On ne change pas une recette gagnante. »

Mots-clés: 06 Montréal
Achat / Vente
Restauration

À lire aussi !

f i i
© VRTKL.media (9405-7759 Québec inc.) 2012-2024 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).






arrow_right
Semaine #21
-7.44 %arrow_drop_down
0.11 %arrow_drop_up
0.14 %arrow_drop_up
De quoi s'agit-il ?
Cliquez ici