brightness_4
brightness_4
PUBLICITÉ
 

Les Cuisiniers : un nouvel « Apportez votre vin » à Sainte-Julie

 
23 juin 2021 | Par Laurence-Michèle Dufour
Crédit photo: Les Cuisiniers
  • Ouverture officielle : 9 juin
  • Nombre de places assises : 110 en salle, 85 en terrasse et 50 au salon privé
  • Propriétaire : Ian Perrault, Paul Katsaros et Léonard Daoussis
  • Chef : Jean-François Parrot

Si on avait dit en janvier dernier au chef Ian Perrault qu’il ouvrirait un nouveau restaurant cet été, il ne l’aurait jamais cru. Et pourtant, le 9 juin, date exacte de l’ouverture de son tout premier restaurant Area il y a 21 ans, ouvraient les portes de son plus récent projet, Les Cuisiniers, un « apportez votre vin » dans la ville de Sainte-Julie. Une coïncidence qui fait évidemment sourire le chef.

Initialement approché pour faire de la consultation pour ce nouveau projet de Paul Katsaros et Léonard Daoussis, propriétaires de la bâtisse et des restaurants qu’elle abrite depuis 17 ans, Ian Perreault saisit l’opportunité d’affaires et devient plutôt partenaire dans cette nouvelle aventure. « Au début je n’étais pas certain d’aimer l’idée d’un "apportez votre vin", mais en fin de compte, avec l’objectif d’y servir de la bouffe que tu pourrais manger à n’importe quel top restaurant, tant sur la Rive-Sud que sur Montréal, ça a fini par m’allumer. »

Il voit ainsi l’occasion de mettre à profit ses 32 années d’expérience à titre de cuisinier et, pour la première fois de sa carrière, de réellement prendre son temps. Pour la première semaine d’ouverture, l’équipe a choisi de se limiter à une centaine de clients par soir, ce qui est bien en deçà de ce qu’elle pourrait accueillir même avec les restrictions sanitaires. « On se donne une chance. Ça fait quelques mois que personne n’a travaillé et tout le monde est un peu rouillé. C’est la première fois que je prenais plus de temps pour faire une ouverture plus calme, mais maintenant ça va toujours être comme ça ! », confie Ian Perreault.

« Je crois beaucoup aux petits détails »

Un grill au charbon de bois a été installé dans la cuisine pour la cuisson des pièces de viande. Les poissons utilisés pour le tartare sont coupés dans un réfrigérateur à quatre degrés. Le pain frais d’une boulangerie voisine est livré tous les jours. « Pour notre burger, on achète le brisket au complet et on hache la viande. On essaie de faire les choses correctement, et tout sur place. Pas de sauce en poudre ou collée à la fécule ; on fait un jus de viande comme il se doit. J’essaie de faire les affaires comme du monde, je crois beaucoup aux petits détails. »

C’est son allié de longue date Jean-François Parrot qui sera aux commandes des fourneaux. « C’est pour ça que le nom est Les Cuisiniers. Ce n’est pas le resto à Ian Perrault, pas celui des partenaires ; c’est le restaurant des cuisiniers. Moi je m’occupe beaucoup des foodcosts, je ne suis pas là pour cuisiner. On s’assure que le labor fonctionne, on monte les recettes ensemble. La restauration, c’est une game de cennes, il n’en reste pas beaucoup à la fin alors il faut bien gérer le tout. » En guise de clin d’œil à cette réflexion, les commis en salle sont vêtus d’une chemise de cuisine.

Pour son restaurant, qu’il définit de « style bistro », aucun détail ne semble avoir été laissé au hasard. Vaisselle et coutellerie ont été choisies avec soin. Plusieurs carafes, seaux à vin et verres fins pour le vin sont à disposition des clients. « Tu peux débarquer avec ta bouteille de Chablis à 100 $ et tu ne seras pas gêné de l’ouvrir », image le chef. Des accords sont d’ailleurs proposés par des sommeliers sous les différents plats du menu pour accompagner le client dans ses choix. Un petit plateau pour faire sa propre sangria été conçu avec des herbes fraîches du petit jardin du restaurant. La carte sans alcool compte aussi une belle variété de kombucha, de mocktails maison, de produits atypiques d’Étienne Boulay ainsi que les bières sans alcool de la Voie Maltée.

Pour s’assurer que tous trouvent leur bonheur, quelques plats véganes et d’autres sans gluten sont proposés sur le menu. « Tant qu’à faire le menu, on l’a tout de suite pensé en ce sens, aussi bien simplifier la vie de tout le monde... »

Pour suivre Les Cuisiniers :

Mots-clés: 16 Montérégie
Restauration
PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

À lire aussi !

f t i i
© HRI (9405-7759 Québec inc.) 2012-2021 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).