Le chef Thierry Daraize travaille incognito dans des fast-foods

 
20 février 2008

Mandaté par le Journal de Montréal, le chef bien connu Thierry Daraize s’est fait embaucher comme cuistot par différents fast-foods de la région montréalaise. Il a relaté son expérience dans les pages du quotidien du 18 au 20 février.

Huiles trop usées, odeurs de friture pénétrantes et nourriture laissée trop longtemps dans les réchauds sont parmi les principaux aspects des fast-foods que critique M. Daraize. Le chef déplore par ailleurs le je-m’en-foutisme des clients de restauration rapide en ce qui concerne la provenance et la qualité des mets qu’ils consomment. Il reconnaît toutefois qu’en général, les normes d’hygiène des établissements visités sont remarquables. Dans le second volet de ses articles, le chef semble avoir attrapé son coup de mort avec la sauce PFK. Enfin, il propose quelques solutions pour contrer la malbouffe. Laissons-le vous raconter...

Lire les articles de Thierry Daraize parus dans le Journal de Montréal

18 février

Un chef a oeuvré incognito dans des cuisines de restauration rapide

Dis-moi ce que tu manges !

Au royaume de la friture

McDonald’s prête à reprendre notre chef

Chez Burger King

Chez McDonald’s

19 février

PFK : le coup de grâce

« Je me suis retrouvé en enfer »

PFK se porte à la défense de sa recette

20 février

Des résolutions pour contrer la malbouffe

Mots-clés: 06 Montréal
Chefs
Restauration

À lire aussi !

© HRI 2012-2020 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).