Le Rose-Marie : L’Italie s’invite dans le quartier Ville-Marie

 
8 janvier 2020 | Par Marie-Ève Garon
  • Ouverture officielle : 7 novembre 2019
  • Nombre de places assises : 120 + terrasse
  • Propriétaires : Marie-Michèle Fecteau (Maison Boulud, Toqué !, Accords), Julien Roy-Sinclair (Chez Sophie, Moleskine) et Julien Comtois (Restaurant Sinclair, Mount Stephen, Auberge Saint-Gabriel)
  • Chef : Michael Lemme
  • Style : Cuisine italienne

Le Rose-Marie, qui propose une cuisine italienne authentique concoctée avec des ingrédients locaux, a récemment ouvert ses portes dans le quartier Ville-Marie contribuant ainsi à étoffer son offre gastronomique. C’est dans une maison ancestrale construite en 1883 que le trio d’entrepreneurs a développé, avec l’aide de son chef originaire du sud de l’Italie, son concept gourmand.

« L’idée de départ du Rose-Marie s’appuie d’abord et avant tout sur la cuisine italienne de notre chef Michael Lemme, confie Marie-Michèle Fecteau. Nous voulions un endroit réconfortant et abordable. En entrant dans le restaurant, on a créé une section lounge puisqu’on tenait à exploiter complètement la période du 5 à 7, c’est-à-dire l’aperitivo à l’italienne. »

Afin de miser sur l’aspect convivial des lieux, les propriétaires ont installé un foyer autour duquel les convives prennent place. Ils ont également privilégié les matières brutes, les végétaux ainsi que les couleurs neutres et le mobilier vintage. « Nous voulions retrouver ce côté fait maison, familial et chaleureux, tant dans l’ambiance que dans la cuisine, pour que la clientèle se sente bien et qu’elle ait l’impression qu’on la reçoit chez nous. » L’adresse abrite aussi deux salles privées pouvant accueillir des groupes (de 8 et 30 personnes).

Dynamiser le quartier

Marie-Michèle Fecteau et son amoureux, Julien Roy-Sinclair, travaillent dans le domaine de la restauration depuis de nombreuses années. Le nouveau copropriétaire termine d’ailleurs un baccalauréat en gestion de la restauration. Ensemble, ils ont depuis longtemps l’objectif d’ouvrir leur propre établissement. Avec leur associé et ami de longue date, Julien Comtois, ils débutent l’an dernier une période active de recherche et tombent sous le charme de ce local du quartier Ville-Marie. « On aimait aussi l’idée d’apporter un certain renouveau en termes de gastronomie. On est sans doute l’établissement le plus haut de gamme des environs. »

Comme il s’agit d’une première expérience d’affaires pour les trois compères, les défis ne manquent pas. « Nous sommes de jeunes entrepreneurs qui n’étaient pas du tout familiers avec les multiples étapes pour réaliser un tel projet, notamment en ce qui concerne les demandes de permis et les particularités d’un bâtiment ancestral. » Quoi qu’il en soit, Marie-Michèle Fecteau demeure fort optimiste puisque la clientèle, majoritairement locale, est déjà au rendez-vous. Elle admet toutefois que la concurrence demeure féroce et que la fidélisation représente un enjeu de taille actuellement.

À l’avenir, l’équipe du Rose-Marie compte bien développer de nouveaux concepts. Même s’il est trop tôt pour dévoiler le moindre détail sur ses futurs projets, le trio ne manque pas d’idées, bien au contraire. « Pour ma part, je suis davantage responsable des opérations, mais les deux Julien ont déjà des idées plein la tête pour les années à venir. »

(Photos fournies par Le Rose-Marie)

Le Rose-Marie , 1550, rue Fullum, Montréal :

Mots-clés: 06 Montréal
Ouverture/rénovation

À lire aussi !

© HRI 2012-2020 Tous droits réservés.
HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions).