Le Prix de l’agence de Communication Food 2018 remis à Sopexa

19 décembre 2018 - Par Marie-Ève Garon

Sopexa, l’agence de communication entièrement dédiée au secteur food, drink & lifestyle, s’est vu décerner le "Prix de l’agence de Communication Food" de l’année 2018. Cette distinction récompense l’évolution à la fois stratégique, commerciale et organisationnelle mise en place par l’entreprise de calibre international afin de proposer à sa clientèle de nouveaux services en phase avec l’évolution du food & drink et les changements des métiers de la communication. Aujourd’hui, les clients de Sopexa sont issus de 42 pays œuvrant à 100 % dans l’industrie agroalimentaire.

« Nous faisons des communications destinées tant aux professionnels qu’aux consommateurs, précise Olivier Moreaux, directeur de la zone Amériques. Notre société, qui a près de 57 ans d’existence, est née du ministère de l’agriculture française. Nous avons donc évolué vers des mandats plus internationaux puisque nous sommes présents maintenant dans 27 pays. » L’envergure de son réseau international est d’ailleurs ce qui permet à Sopexa de se positionner en tant que leader mondial. « Nous sommes la seule agence au monde, avec un réseau aussi déployé, spécialisée uniquement dans le secteur agroalimentaire », ajoute-t-il.

Interagir avec le consommateur

Pour une agence de communication telle que Sopexa, l’arrivée du numérique a permis de diversifier les moyens d’atteindre leurs cibles. « C’est un vecteur très important. Quand vous travaillez avec des produits agroalimentaires, vous avez toute une histoire à raconter et de belles images à projeter, mentionne Olivier Moreaux. Tout ce qui a trait au contenu est primordial pour la communication agroalimentaire. » D’autant plus que le consommateur s’intéresse désormais à l’origine du produit, son aspect santé, la façon dont il a été créé, sa traçabilité…

Selon Yanick Coutié, directeur de Sopexa Canada, l’émergence du digital a aussi eu pour effet de ramener le consommateur au cœur de la communication. « Il faut être prêt à échanger et à travailler de manière très authentique et transparente », ajoute-t-il. Les contenus se doivent aussi d’être adaptés aux différentes plateformes qu’elles soient numériques, traditionnelles ou qu’elles relèvent de la communication d’influence. « Il y a beaucoup de sur-mesure qu’on réussit à faire grâce aux technologies. Le challenge est de recentrer la communication et le message. Puis de prioriser l’ensemble des plateformes offertes sur le marché. » L’influence du consommateur envers un produit ou une marque a en outre une importance majeure.

Les lauréats mentionnent que l’innovation, la créativité et l’écoute (du client et du consommateur) sont essentielles afin de demeurer compétitif dans ce domaine. « Il faut aussi être capable de prendre des risques parce qu’on n’a jamais la certitude que ça va fonctionner, conclut Yanick Coutié. Ça prend des clients qui sont prêts à jouer le jeu et à écouter les recommandations d’une agence comme la nôtre. »

(Photo fournie par Sopexa)

Pour suivre Sopexa :

À lire aussi !




PROPOSEZ UNE
NOUVELLE !


© HRI 2012-2019
Tous droits réservés.

HRImag est un média francophone (site Web et magazine papier) qui offre de l'information de pointe sur l'industrie des HRI (hôtels, restaurants et institutions.